De gauche à droite dans le quartier du Calvaire-Saint-Pierre : Régine Arouete, Patrice Michard, Sylviane Lepoittevin, Rodolphe Thomas, Danielle Maupetit, Philippe Lailler et Brice KahoDe gauche à droite dans le quartier du Calvaire-Saint-Pierre : Régine Arouete, Patrice Michard, Sylviane Lepoittevin, Rodolphe Thomas, Danielle Maupetit, Philippe Lailler et Brice Kaho > Agrandir la photo

Deux jours après le premier tour des cantonales, les 3 candidats MoDem de l’agglomération présents au second tour étaient réunis à CAEN pour faire le point sur leur campagne à venir.

Pour eux, lors du premier tour des élections cantonales dimanche 20 mars, le taux d’abstention a atteint un record car le Conseil Général reste une collectivité peu connue. Pourtant, il agit au quotidien dans la vie de chaque habitant de notre département. Cette élection marque aussi le mécontentement et une certaine méfiance des citoyens face à la politique.

 

Selon Philippe LAILLER : « Le Mouvement Démocrate du Calvados avec le soutien de Rodolphe THOMAS, le Maire d’Hérouville Saint-Clair, a présenté des candidats sur les cinq cantons renouvelables de l’agglomération Caennaise. Les résultats du premier tour marquent l’effondrement de la droite, la stagnation des verts et l’élimination de tous les Maires Adjoints de Philippe DURON à une exception près pour un conseiller général sortant ».

Le MoDEM conforte ses positions et gagne du terrain avec 3 candidats sur 5 qualifiés au second tour, dont Philippe LAILLER sur Caen 10, Patrice MICHARD sur Caen 4 et Sylviane LEPOITTEVIN sur Hérouville Saint-Clair. Le Président des Jeunes Démocrates, Nicolas JOYAU, pour une première candidature obtient 15 % sur Caen 3 et arrive en troisième position, un score encourageant pour l’avenir.

Dans les deux cantons où le MoDEM ne sera pas présent au second tour, Caen 1 et Caen 3, en cohérence avec sa ligne politique d’indépendance, le parti ne donne pas de consignes de vote, les électeurs MoDEM sont libres de leur choix.

« Depuis dimanche, tous les militants, candidats et suppléants, sont à nouveau sur le terrain pour faire campagne afin de présenter leur programme et convaincre les indécis et les abstentionnistes d’aller voter dimanche en leur faveur. Le Mouvement Démocrate souhaite apporter un nouveau souffle et le changement sur l’agglomération Caennaise comme Rodolphe THOMAS a pu le faire dans sa commune. » précise Patrice MICHARD

Selon Sylviane LEPOITTEVIN : « Dimanche, le Mouvement Démocrate compte bien créer la surprise et permettre à tous les électeurs, de plus en plus nombreux, élection après élection, d’être représentés au Conseil Général par des élus Démocrates. Le MoDEM est la seule alternative politique face aux échecs de l’UMP et du PS. Les démocrates souhaitent gagner ces élections pour engager les projets et actions dont l’agglomération Caennaise a besoin pour son développement ».       

Avec le soutien de Rodolphe THOMAS et de Corinne LEPAGE, Présidente de CAP 21 et Députée Européenne, les priorités des candidats MODEM seront de permettre un accès à un emploi durable, à un logement décent, et à un cadre de vie de qualité.