Ouest-FrancePhilippe Lailler, président du Modem du Calvados, répond à son tour à Vincent Louvet, conseiller régional et secrétaire de la section PS d'Hérouville, au sujet des primaires citoyennes (Ouest-France de mardi et mercredi). Concernant le refus du maire, Rodolphe Thomas, de mettre l'hôtel de ville à disposition pour le scrutin, il apporte les précisions suivantes : « Le prêt de la salle du conseil municipal aurait engendré des frais de personnel (gardiennage) qui auraient dû être payés par les contribuables hérouvillais ou la section PS. Ce qui a conduit Rodolphe Thomas à proposer la Maison des associations. Le PS ayant refusé, Rodolphe Thomas a su trouver une alternative en mettant à disposition le théâtre de la ville. »

À propos du score de Martine Aubry à Hérouville (42 %), il ajoute : « Le Modem n'est pas mécontent de ce bon score. Il encourage d'ailleurs les élus PS locaux à avoir la même ouverture d'esprit que le maire de Lille qui, depuis 2008, travaille en bonne intelligence avec le Modem au sein de son équipe municipale. » Et termine par une pointe d'ironie : « Que les leaders du PS retrouvent leur sérénité : dimanche soir, c'est bien un membre du PS qui sera élu... »

Journal Ouest-France du vendredi 14 octobre 2011
Edition : Caen