Fadila MehalL'Alliance centriste, présidée par le sénateur de Mayenne Jean Arthuis, dénonce « un amalgame malsain et inacceptable entre immigration et délinquance ». Et de souligner qu'« il n'était pas nécessaire de modifier pour la énième fois les dispositifs législatifs en matière d'immigration car il existe suffisamment de mesures dans notre droit pour les contrôler ».

Appréciation comparable au MoDem, où Fadila Mehal, chargée de l'intégration, a estimé que le projet de loi d'Éric Besson, voté mardi à l'Assemblée, avait franchi « la ligne jaune à l'égard de l'égalité des droits de tous les Français ».

 

Journal Ouest-France du jeudi 14 octobre 2010
Edition : Toutes editions - Rubriques : Politicorama