Bonjour Monsieur le Député
J'étais présent à votre réunion sur Caen et suite à vos préoccupations que je partage, et le recueil de Cahiers de l'Espoir, voici quelques propositions .

- Promotion de la culture française
Proposition :

 Favoriser les auteurs et les éditions françaises en accordant aux auteurs édités par des entreprises situées sur le territoire Français sur support-papier ou sur support numérique des acquis sociaux notamment en matière de retraite quelque soit le lieu de résidence de l’auteur.

Wharf« Comment ne pas s’étonner des propos de la Région Basse-Normandie et plus particulièrement de son président Laurent Beauvais, au sujet de la fermeture du Centre d’Art Contemporain (le Wharf), implanté à Hérouville Saint-Clair ? Celui-ci semble regretter sa fermeture mais en même temps, il fustige les missions accomplies par le Wharf, jusqu’à porter atteinte à ses personnels. Le Wharf, selon le président de Région, aurait failli à ses missions, allant jusqu’à parler de « dysfonctionnements ». Avec de tels propos, nul doute que la Région n’entend pas accompagner l’avenir professionnel du directeur du Wharf et de son assistante.

Avec la participation de François Bayrou
 
Henri IV est le roi le plus populaire de l’histoire de France, on lui connaît son panache blanc qui mène à la victoire. Séducteur romantique surnommé le Vert Galant, on croit bien le connaître mais c’est un personnage plus complexe qu’il n’y paraît. Sa passion pour les femmes va mener le pays au bord du chaos, son goût immodéré du pouvoir est nourri par une ambition sans limites et son assassinat par Ravaillac est le régicide le plus mystérieux de l’histoire de France.

Notre dossier festival beauregard
Dossier spécial Festival de Beauregard
 
Retrouvez ici les vidéos et articles de presse
 
"Le festival Beauregard, au départ une illusion, une vision portée par le Big Band Café et la ville d'Hérouville St Clair, puis un regard posé sur un site majestueux, un parc aux arbres centenaires, dont les ombres cisèlent un chateau à l'architecture raffinée. Dans cet écrin, un kaléidoscope d'artistes uniques, aux  facettes multiples qui aiguisent nos sens et nous transcendent. Multitudes de regards enfin, ceux du public, tendus vers la scène, acuité visuelle démultipliée pour vibrer, respirer et vivre aux rythmes de la musique et croiser d'autres regards, d'autres univers, d'autres horizons...L'alchimie est là, à la croisée de tous ces regards..."
John Beauregard
 
Programme 2010
 
 
Programme de 2009:
vendredi 3 juillet: Cocoon, Dub Inc, Arthur H, Peter Doherty, Charlie Winston, Mogwai
samedi 4 juillet: Guns of Brixton, The Virgins, Ayo, Jason Mraz, BB Brunes, Gossip
 
 
 
Ouest-France
 
 
Journal de France 3 (5 juillet 2009)
 
 
 
 
 
 
Citizen TV
 
 
 
 
 Photos
Rodolphe Thomas à beau regard avec la guitare de Jason mraz ...
Rodolphe Thomas à Beau Regard avec la guitare de Jason Mraz ...
 
Rodolphe ThomasCe débat est un simulacre de démocratie participative qui au lieu de ressouder la cohésion nationale va apporter confusion et incompréhension chez beaucoup de nos compatriotes.

Tout Républicain, quelque soit sa sensibilité politique, est aujourd’hui troublé par la tournure que prend cette consultation et choqué par les dérapages verbaux  entendus ces derniers jours.

L’Identité Nationale est un sujet sérieux qui mérite mieux que des réunions publiques organisées par la Préfecture dans des salles municipales, aux accents dignes de « brèves de comptoirs ».

Ouvrir ce débat en pleine campagne électorale et l’associer à d’autres sujets tels l’immigration, l’Islam en France et l’insécurité est purement démagogique et scandaleux. A nouveau, nous tombons dans l’amalgame et les caricatures. Participer à ces rencontres serait cautionner cette dérive qui puise inspiration dans le discours présidentiel troublant de Dakar et de Latran.

La France, c’est une image universelle qui dépasse nos frontières symbolisée par la Liberté,  l’Egalité et la Fraternité. C’est une voix singulière que le monde peine aujourd’hui à entendre.

Raymond Aron en 1965 publiait : Démocratie et totalitarisme. C'était en pleine guerre froide et il visait principalement le communisme dans sa définition du totalitarisme mais sa définition pouvait autant s'appliquer au franquisme qu'à bien d'autres régimes en place à l'époque.
La définition qu'il a élaborée à partir de l'étude de ces différents régimes politiques reste d'actualité et demeure fort pertinente. Je cite :

"Il me semble que les cinq éléments principaux sont les suivants :
1-Le phénomène totalitaire intervient dans un régime qui accorde à un parti le monopole de l'activité politique.
2-Le parti monopolistique est animé ou armé d'une idéologie à laquelle il confère une autorité absolue et qui, par la suite, devient la vérité officielle de l'Etat.
3-Pour répandre cette vérité officielle, l'Etat se réserve à son tour un double monopole, le monopole des moyens de force et celui des moyens de persuasion. L'ensemble des moyens de communication, radio télévision, presse, est dirigé, commandé par l'Etat  et ceux qui le représentent.
4-La plupart des activités économiques et professionnelles sont soumises à l'Etat et deviennent d'une certaine façon, partie de l'Etat lui-même. Comme l'Etat est inséparable de son idéologie, la plupart des activités économiques ou professionnelles sont colorées par la vérité officielle.
5-Tout en étant désormais activité d'Etat et toute activité étant soumise à l'idéologie, une faute commise dans une activité économique ou professionnelle est simultanément une faute idéologique. D'où, au point d'arrivée, une politisation, une transfiguration idéologique fautes possibles des individus et, en conclusion, une terreur à la fois policière et idéologique...

Le phénomène est parfait lorsque tous ces éléments sont réunis et pleinement accomplis."