1/ Le stationnement à Caen, où en sommes -nous ?
«depuis  notre  arrivé  à  la  tête  de  la  ville,  plusieurs  mesures  ont  été  décidées.  
nous  avons instauré  une  gratuité  le  samedi  de  11  h  00  à 15  h  00  sur  l’ensemble  du  stationnement  de surface de la ville.
nous avons aussi créé un parking relais gratuit au  parc  des  expositions.  le  samedi  et  mercredi  après-midi,  une  navette  gratuite  passe toutes les 15 minutes au départ de ce parking pour se rendre dans le centre-ville. nous avons également créé des zones bleues à proximité des commerces de quartiers pour faciliter l’accès à ces magasins»

Plusieurs facteurs sont responsables. Les conditions climatiques piègent les polluants qui proviennent de notre territoire : gaz d’échappement, chauffages individuels. La pollution de l’air est devenue la 3e cause de mortalité prématurée après le tabac et l’alcool (48 000 décès/ an en France).

Information au grand public

Caen et son agglomération ont relayé les alertes de la Préfecture et l’évolution de la qualité mesurée par l’association Air Normand. Plus d’une dizaine de messages sur les réseaux sociaux et sites Internet. Au-delà de ces épisodes, c’est la qualité de l’air au quotidien qui doit motiver les politiques publiques. Nos collectivités, préoccupées par cet enjeu, agissent.

En cette période de tensions internationales, de résultats économiques difficiles, de chômage qui inquiète bon nombre de nos concitoyens, il y a malgré tout ce que l’on entend des gens qui œuvrent localement pour le vivre ensemble comme dans le quartier du Calvaire Saint-Pierre pendant les fêtes de Noël.

Une bourse au jouet

En effet pour la 3ème année consécutive, une collecte de jouets est organisée par l’association « Fiers d’être gentil » pour le marché solidaire organisé par le centre d’animation. On entend souvent parler de notre beau marché de Noël du centre-ville mais il se passe aussi des événements étonnants dans nos quartiers par des gens qui ont envie de sortir de chez eux pour donner du temps pour les autres sans forcément attendre quelque chose en retour. Par leur dynamisme, ils ont créé un vrai esprit de Noël au Calvaire Saint Pierre. Chaque année, une avalanche de jouets est récoltée par cette association avec l’aide des parents d’élèves de l'école Les Vikings.

Dans les six parkings souterrains du centre de Caen, la ville a installé 82 places de stationnement et six stations de gonflage pour les vélos. Quatre abris vélos offrant un total de 48 places sont également installés dans quatre lieux du centre-ville de Caen. Pour encourager la pratique, des aides financières permettent d'aider à l'achat de vélos à assistance électrique, de vélos pliants et de vélos-cargos.

La ville de Caen entend poursuivre sa politique de promotion de la pratique du cyclisme en ville.

Le bâtiment installé à La Grâce-de-Dieu va contribuer à chauffer deux quartiers. La mairie n'a rien payé pour cet investissement.

La chaufferie bois, construite près du lycée Rostand à La Grâce-de-Dieu, servira à deux quartiers.

 Trois questions à...

Nicolas Joyau, maire adjoint chargé de l'environnement, du développement durable et de l'énergie.

Quel est le principe d'une chaufferie bois ?

L'objectif est d'avoir une chaufferie centrale dont l'énergie principale est le bois. Énergie considérée comme renouvelable, le bois se régénérant en trente à cinquante ans.

Les transports publics, un dossier important pour notre majorité

L’année passée, celle en cours ont été marquées par deux changements importants pour les transports en commun de caen :

Premier changement : alors que notre aéroport est un atout important de l’attractivité de notre agglomération et de notre aire urbaine, jusqu’à présent aucun transport en commun ne le desservait.
Maintenant, un bus permet de se rendre à l’aéroport de caen-carpiquet avec le prolongement de la ligne 3. Au bout d’un an d’exploitation, la fréquentation est au rendez-vous ! Cette nouvelle ligne a permis à 6 700 passagers de se rendre vers le centre-ville de caen depuis notre aéroport. Cette nouveauté a l’avantage de s’adresser à un public différent. Nous avons donc ici le potentiel de convaincre ces usagers occasionnels d’utiliser d’autres itinéraires du réseau twisto et de pourquoi pas, devenir utilisateurs réguliers de nos bus et tramway.