Depuis ce matin tous les caennais sont soulagés…
Après un suspens insoutenable…
Brigitte LE BRETHON a enfin annoncé son retour en politique !

Pour le MoDem, il n’a pas fallu attendre deux mois pour expliquer la lourde défaite de Brigitte LE BRETHON aux élections municipales :

Autoritarisme, bilan de mandat médiocre, rivalité destructive avec Luc DUNCOMBE pendant 7 ans puis rabibochage entre les deux tours, sont les principales causes de la victoire de Philippe DURON en mars dernier.

Pour le MoDem, il n’a jamais été question de « stratégie du chaos », comme le signale Brigitte LE BRETHON. Tout était simplement une question de projet !

Brigitte LE BRETHON ne tire aucune conclusion du message envoyé par les caennais, pas l’ombre d’une autocritique… Selon elle, c’est tout simplement une « incomprise » de la politique.

Après une défaite aux législatives puis aux municipales, rien ne l’arrête et la voilà déjà repartie pour les élections sénatoriales et régionales…

Brigitte LE BRETHON attaque Philippe DURON sur sa méthode de travail sans avoir participé à aucun conseil municipal. Au MoDem, nous préférons attendre et voir les projets sans faire de procès d’intention à la nouvelle majorité municipale choisie par les Caennais.

Brigitte LE BRETHON pense que ma stratégie personnelle était « on perd et on attend six ans », je lui réponds qu’elle n’a toujours pas compris que l’ère LE BRETHON – DUNCOMBE - MEXANDEAU est révolue.

Le MoDem souhaite désormais participer au renouvellement de la vie politique caennaise et prendre part au débat démocratique sans sectarisme ni a priori.


Philippe LAILLER
Président du MoDem 14