Laurence DumontDans un article paru dans les colonnes de Ouest-France jeudi 12 janvier 2012, Laurence DUMONT ne souhaite pas prendre position dans le débat sur le projet de plateforme conteneurs située sur la presqu’île d’Hérouville et de Mondeville.

Elle dit « creuser la question » sur ce dossier… je comprends qu’elle soit tiraillée entre les arguments très concrets des riverains qui se battent à mes côtés depuis des semaines contre ce projet, et la volonté des ses amis politiques Laurent BEAUVAIS et Philippe DURON qui souhaitent imposer cette plateforme à Hérouville.
Compte tenu du calendrier très serré, je l’invite à prendre position très rapidement et à nous rejoindre dans le collectif SOS CALIX.

Afin de l’aider à comprendre les enjeux économiques, écologiques et les contraintes en matière de nuisance pour les riverains, je lui ai fait parvenir l’ensemble des arguments exposés par la ville d’Hérouville Saint-Clair et ceux développés par l’association du GRAPE (Groupement Régional des Associations de Protection de l’Environnement).

Du haut de son perchoir, il est impensable que la nouvelle Vice Présidente de l’Assemblée Nationale se contente de jouer l’Autruche sur un tel dossier qui concerne la préservation du cadre de vie des habitants.

J’espère donc sincèrement obtenir son soutien face à la Région et la ville de CAEN dans ce dossier qui en font un symbole politique.


Rodolphe THOMAS
Maire d’Hérouville Saint-Clair
Conseiller général du Calvados