Nous venons de prendre connaissance des préconisations de la commission Duron sur l'avenir des trains d'équilibre du territoire (TET) dans les régions.

Si la ligne Paris Caen Cherbourg semble préservée du coup de rabot général, il faut toutefois rester mobilisés car les décisions concernant la suppression ou la diminution de l'offre des TET relèvent de l'Etat et que les décisions finales seront prises, non par la commission Duron, mais bien par le Gouvernement.

La suppression de la ligne Caen Tours qui est prioritairement utilisée par les étudiants et les salariés va à l'encontre du maintien d'un service public ferroviaire de proximité.

Rappelons que cette ligne qui devrait être sacrifiée permet pourtant à de nombreux Normands de relier le réseau TGV. Les Bus de substitution entre Caen et Tours proposés par le rapport Duron ne pourront jamais assurer cette fonction et restent, selon moi, un leurre permettant de faire avaler la pilule aux élus et aux usagers.


Si elles souhaitent maintenir l'offre ferroviaire entre leurs territoires, ce sont bien les régions Normandie et Pays de Loire qui devront mettre la main à la poche alors qu'elles doivent déjà subir un très fort désengagement de l'Etat.

Après les annonces du rapport Duron, quel crédit devons-nous accorder aux propos de Guillaume Pépy, Directeur de la SNCF, en avril dernier, qui faisait état d'un plan d’investissement de travaux à hauteur de 375 millions d’euros jusqu’en 2020 pour notre région ?

Ces informations ne viennent que renforcer l'inquiétude  des milliers d'usagers qui subissent tous les jours les dysfonctionnements sur les lignes Intercités avec des retards incessants et un manque d'entretien général.

Aujourd'hui, il est étonnant de constater qu'une vague d'émotion s'empare subitement des élus socialistes régionaux suite aux annonces de Philippe Duron. Pourtant, ce sont ces même élus qui siègent à la Région et promettent depuis maintenant 11 ans des améliorations aux Bas-Normands qu'ils n'ont malheureusement jamais vu venir.


Rodolphe Thomas
Maire d’Hérouville Saint-Clair
1er vice-Président de l’agglomération Caen la mer en charge des transports