Ce matin sur Europe 1, j'ai rappelé que face au chômage nous avons essayé tous les remèdes de second ordre, tous les emplâtres sur des jambes de bois. Il ne reste qu'une chose à faire, que toutes les forces du pays soutiennent ceux qui créent en son nom : les entrepreneurs, les chercheurs, les artistes, qui sont capables de porter le pays en avant. Il faut les soutenir de toutes les manières. L'État doit devenir enfin efficace et non un blocage perpétuel, en cessant de les embêter avec des réglementations constamment handicapantes. Soutenons-les fiscalement s'il le faut et moralement en étant avec eux au lieu de les montrer du doigt.