« J’ai 57 ans, j’ai été président du MoDem du Calvados pendant dix ans, c’était normal de laisser la place à un autre. » C’est par ces mots que Philippe Lailler a expliqué le passage de témoin qui s’est déroulé en interne, au MoDem, le 19 novembre.

Pharmacien, avec une activité de vente en ligne en plein développement, le quinquagénaire reconnaît en outre que « professionnellement, c’est très chargé pour moi ».

Nicolas Joyau, 34 ans, maire-adjoint au développement durable et au renouvellement urbain à Caen, était le seul candidat. Il est élu président pour les trois prochaines années.

« Membre du MoDem depuis 2008, élu local depuis seulement trois ans (municipales 2014), il sera entouré d’un bureau départemental et d’un conseil départemental, également renouvelés, indique le parti. Y figurent notamment Rodolphe Thomas (maire d’Hérouville-Saint-Clair, vice-président de Caen-la-Mer et de la Région Normandie), Erwann Bernet et Sylviane Lepoittevin (conseillers départementaux du canton d’Hérouville Colombelles), Rémi Bougault (maire-adjoint à Vierville-sur-Mer), Patrick Saint-Lo (conseiller municipal des Monts-d’Aunay), Sylvie Buechler (Lisieux)…»

Philippe Lailler redevient « simple militant de base » comme il le définit. Mais toujours maire-adjoint à la sécurité et à la circulation, à Caen. Éventuel candidat, comme il l’a déjà été, à des élections locales ou nationales ? « Il faut pour l’instant laisser le gouvernement travailler. »

QUOTIDIEN OUEST-FRANCE
mardi 28 novembre 2017