Ce mardi 9 mai, nous fêtons la Journée de l’Europe commémorant la déclaration Schuman du 9 mai 1950, moment fondateur de l’Union Européenne et de la réconciliation franco-allemande.

Dimanche dernier, les Français ont majoritairement voté en faveur d’un Président optimiste et résolument tourné vers l’Europe. Les images du nouveau Président de la République arrivant au Louvres au son de l’hymne européen marqueront toute une génération.

Tous les militants d’une Europe forte, active dans le monde et aux côtés de ses citoyens, se réjouissent de l’élection d’Emmanuel Macron. Celle-ci est une chance unique pour relancer la dynamique européenne si nécessaire pour affronter les défis de demain. Les véritables solutions aux problèmes de notre époque se trouveront dans la collaboration avec nos voisins plutôt que dans le repli sur soi.

Approfondir la construction européenne est, je le crois, la meilleure manière de réconcilier les Français avec la politique. Je suis intimement convaincu que la première des batailles pour la construction européenne est celle de la démocratie. Les citoyens européens qui se sentent souvent trop éloignés des décisions prises en leur nom doivent demain avoir la possibilité d’élire directement ceux qui les gouverneront et notamment le Président de la Commission Européenne. Il faut aussi accorder une plus grande liberté au Parlement Européen et installer une plus grande proximité entre les citoyens et leurs élus.

Et même si cela est difficile à percevoir, nous devons aussi rappeler à tous que l’UE agit déjà au quotidien dans leurs vies :

  •  En finançant l’agriculture ou la pêche pour assurer une alimentation de qualité et maintenir l’activité de nos agriculteurs
  • En aidant les nombreuses associations qui maillent nos territoires dans leurs missions d’action culturelle, d’éducation populaire et d’insertion sociale.
  • En finançant les équipements de nos territoires, les plus importants comme ceux de proximité, le patrimoine historique comme les installations novatrices
  • En permettant à des milliers de jeunes de partir s’ouvrir au monde en participant à des échanges, en cette année où nous fêtons aussi les 30 ans du programme Erasmus
  • Et dans une multitude d’autres domaines …


C’est pourquoi en ce 9 mai 2017, je souhaite à l’UE et à tous ses citoyens une joyeuse fête de l’Europe !

 

Erwann Bernet Conseiller Départemental du Calvados (MoDem)