Danièle Athanase
François Bayrou sera l'invité de Michel Drucker dans Vivement dimanche et Vivement dimanche prochain sur France 2, dimanche 5 décembre de 14h15  et 18h50. Voici une histoire insolite arrivée au club des aînés de Créances.
 
Article de Ouest-France :
« Cela restera un excellent souvenir. Mais nous avons hâte de rentrer chez nous. » Comme Bernadette, les cinquante retraités du club des aînés de Créances trompent l'ennui ce jeudi après-midi dans les salons du Novotel de Bayeux. Ils jouent aux cartes, aux dominos. Bloqués par la neige, ils sont surtout pressés de regagner leur domicile dans la Manche.

« Il faut dire que notre petite sortie à Paris commence à devenir un peu longue », lâche Danièle Athanase, la présidente de l'association, entre deux coups de fils reçus sur son portable. « Partis le matin de bonne heure de Créances, nous avons quitté le Studio Gabriel mercredi après-midi, après l'enregistrement de l'émission de Michel Drucker qui doit être diffusée dimanche. »

Panier de carottes

Spectateurs de Vivement dimanche : ce moment, les aînés de Créances en rêvaient depuis plus d'un an. « On nous avait proposé Jean-Luc Mélenchon ou François Hollande, finalement, nous avons vu François Bayrou. » Pour séduire le président du MoDem, les ambassadeurs de Créances ont endossé leurs habits du dimanche et pris l'autobus en direction de la capitale. « Sans oublier un cadeau de notre pays : un panier de carottes et une composition de légumes. » Ce moment devait être inoubliable. Il l'a été, par la faute de la neige.

« Au retour, nous avons dû réduire l'allure dès Louviers, pour rouler à 70 km/h sur l'autoroute A 13, raconte Rémi Chauvière, le chauffeur du bus. Après Caen, nous avons été arrêtés par la gendarmerie. » Plus question de continuer par la route. La sous-préfecture de Bayeux finit par trouver un hôtel à Bayeux.

Trois heures du matin

« Nous sommes arrivés à trois heures du matin, précise Danièle Athanase. La Croix-Rouge nous a pris en charge et nous avons eu des chambres. Jeudi matin, nous sommes allés dans une pharmacie, car personne n'avait emporté son traitement. »

Jeudi vers 14 h, la présidente s'impatiente à son portable. « La préfecture du Calvados nous autorise à prendre la route, mais celle de Saint-Lô nous interdit de rentrer dans la Manche. J'attends l'arrêté préfectoral. » Nouveau coup de fil vers 14 h 45. Rapidement, 38 personnes montent dans le bus. « Plusieurs familles sont venues chercher en voiture les gens les plus sensibles, précise Danièle Athanase. Car notre groupe est constitué de personnes de 62 à 84 ans. »

Le périple des retraités de Créances s'achève finalement sur le parking de la mairie de Créances vers 17 h. Un voyage tourmenté qui n'a finalement pas ému le groupe. « Des sorties, nous en avons connu bien d'autres, New York, le Canada, raconte un sexagénaire. Mais à Bayeux, on avait l'impression d'être retenus en otages entre le Calvados et la Manche. »


Éric MARIE.
Journal Ouest-France du vendredi 3 décembre 2010
Edition : Normandie