Dans un article publié dans vos colonnes le jeudi 19 juin, les jeunes socialistes réagissent à l’augmentation du prix du ticket de bus et tram à partir du 1er juillet.

Je tiens à rappeler que cette nouvelle tarification est en très grande partie due à l’augmentation du taux TVA du 1er janvier dernier qui est passé de 7 % à 10 % dans les transports de voyageurs.

 

Rappelons au parti socialiste que cette décision du gouvernement a eu pour conséquence directe de prélever 5,6 milliards d'euros sur le pouvoir d’achat des Français.

Au mois de janvier, en pleine campagne des élections municipales, Eric VEVE alors président de Viacités, avait préféré maintenir les tarifs, cachant ainsi aux usagers du Tram et des Bus cette augmentation de la TVA sur le prix du billet décidé par le gouvernement.

Cette décision déraisonnable pour les contribuables a eu pour conséquence de faire payer au syndicat de transport pour les 6 premiers mois de l’année la somme de 170 000 euros.

Il est plus facile pour les socialistes de crier au scandale sur l’augmentation du ticket de tram et bus que d’assumer les décisions prises par un gouvernement qu’ils soutiennent.

A Caen notre objectif principal est de stopper l’hémorragie de dépenses engagées par l’équipe précédente.

Dans cet état d’esprit, je pense que ce n’est pas aux collectivités locales et donc aux contribuables de payer la hausse de la TVA. Nous n’en n’avons d’ailleurs pas les moyens !