Rodolphe Thomas Festival Beauregard

Que représente le Festival Beauregard pour la Ville d’Hérouville ?
A travers cet événement, Hérouville affirme son potentiel culturel à l’image de la richesse de sa diversité. Grâce au savoir-faire du Big Band Café avec le soutien actif de la ville d’Hérouville et des collectivités territoriales (Conseil général du Calvados et Région Basse-Normandie), cela fait trois ans déjà que l’agglomération caennaise vibre au son pop-rock du festival Beauregard. Trois ans déjà que les plus grands artistes français et internationaux (Iggy Pop & the Stooges, Mika, Gossip, Motörhead, ZZ Top, Phoenix, Arthur H, Tété ou Zazie…) se produisent à Hérouville.



Beauregard fait partie des festivals qui comptent dans l’Ouest avec 50 000 festivaliers l’an dernier. Comment expliquez-vous ce succès rapide ?
Ce festival a répondu à une véritable attente du public caennais qui n’avait pas d’événement musical d’envergure en plein air. Dès la première édition en 2009, le public a répondu présent et ce fut d’emblée un moment très fort. L’accueil unique, l’ambiance bon enfant et familiale dans un cadre magique sont les ingrédients qui séduisent aussi bien les festivaliers que les artistes. La preuve : le groupe américain Gossip revient cette année après avoir marqué la première édition du festival.


Vous qui rêviez de voir le groupe Téléphone se reformer à Beauregard, vous aurez son chanteur Jean-Louis Aubert cette année. Que pensez-vous de la programmation 2012 ?
Avoir Jean-Louis Aubert à l’affiche de Beauregard est un événement dont nous sommes très fiers. Mais il ne sera pas seul. Paul Langeois, le directeur du festival, a une nouvelle fois composé une programmation riche, éclectique et pointue. Tous les amateurs de musiques actuelles y trouveront leur compte. Personnellement, j’ai un faible pour les Nantais de Pony Pony Run Run. Mais nous aurons aussi des groupes de renommée mondiale qui ne feront que quelques dates en France, à l’image de The Kills, Garbage ou Franz Ferdinand.
Leur venue attirera, j’en suis sûr de nombreux festivaliers d’autres départements, qui découvriront Hérouville Saint-Clair, mais aussi Caen et sa région.