Baya Mokhtari et Rodolphe Thomas.Après Philippe Lailler en 2002 et 2007, c'est Baya Mokhtari, 48 ans, médiatrice sociale, familiale et culturelle à Hérouville-Saint-Clair, qui se présente comme suppléante de Rodolphe Thomas, candidat du Centre pour la France, aux élections législatives des 10 et 17 juin, dans la 2e circonscription (Caen-Est).

Cette mère de trois enfants, candidate sur la liste de la gauche unie aux municipales de 2008, avait suscité la colère des élus d'opposition quand elle avait rejoint la majorité de Rodolphe Thomas en 2010.

« Je suis convaincue par l'action de Rodolphe Thomas à Hérouville où je vis depuis trente ans, justifie-t-elle. Je le vois se démener avec une énergie incroyable. Il faut porter ce volontarisme dans les autres communes de la circonscription. »

Le candidat centriste estime, lui, que « Baya Mokhtari représente la diversité et travaille à apporter des réponses aux difficultés auxquelles les gens sont confrontés, en particulier les femmes et les enfants. » Il voit en elle « une femme de terrain, d'expérience, engagée à gauche mais qui va au-delà des clivages politiques. »a

Journal Ouest-France du mercredi 23 mai 2012
Edition : Caen