Philippe Duron poursuit en diffamation Philippe Lailler après un article publié sur le blog du MoDem.


La campagne des législatives dans la circonscription de Caen-ouest (1re circonscription du Calvados) prend un tour judiciaire. Philippe Duron, le député socialiste sortant, a décidé de poursuivre en diffamation Philippe Lailler, président du MoDem Calvados, également candidat dans la circonscription caennaise.

La faute à un article publié, le 13 avril dernier, sur le site du MoDem 14 et sur le blog du candidat centriste. « On cherche à me faire taire, s'insurge Philippe Lailler. Mais je fais confiance à la justice. » Read MoreDe son côté, Philippe Duron dénonce des propos « absolument infondés qui constituent une atteinte à mon honneur et à ma probité. Philippe Lailler est allé trop loin. »

Duron : la cible favorite

Les avocats et les deux candidats se retrouveront devant le juge le 31 mai prochain. Il s'agira de fixer une date d'audience dans les trente jours et un montant d'éventuels. La diffamation devrait être plaidée après les législatives.

Cette procédure n'est pas inconnue pour Philippe Lailler. Suppléant de Rodolphe Thomas aux législatives de 2002, il avait déjà été poursuivi en diffamation par Louis Mexandeau, alors député (Note Du Modem : le tribunal avait décidé que Louis MEXANDEAU devait indemniser Philippe LAILLER).. En attendant un épilogue judiciaire, la campagne des législatives se poursuit sur le terrain.

Et Philippe Lailler continue de l'animer au rythme d'un tract toutes les semaines. Le dernier en date, intitulé le « Monopoly de Philippe Duron », dans lequel il égratigne le bilan de Philippe Duron, a été distribué à 50 000 exemplaires.

Philippe Duron : la cible favorite. « Je suis le seul candidat qui peut le battre », avance Philippe Lailler. Réponse cette fois dans les urnes et pas dans le prétoire...

Guillaume LE DU.

Journal Ouest-France du mardi 22 mai 2012
Edition : Caen