Politique. Le vice-président de la Région chargé de la Politique de la Ville, Rodolphe Thomas, a visité hier le quartier destiné à être réhabilité.

Hier, Rodolphe Thomas, le maire (MoDem) d’Hérouville-Saint-Clair (14) et vice-président de la Région en charge de la Politique de la ville et de la Cohésion sociale, a visité le quartier de Nétreville, destiné à être réhabilité. Un chantier lourd, qui devrait coûter près de 100 M€. L’élu a plaidé pour une approche pragmatique du dossier. « Traiter l’urbain, oui, mais la priorité, c’est de répondre aux publics les plus fragilisés. La politique de la ville doit déterminer les grandes stratégies sociales. »

 

Pour autant, Rodolphe Thomas n’a pas encore de chiffres à donner concernant l’éventuelle contribution de la Région à l’opération de renouvellement urbain du quartier. « Il y a tout à imaginer, avec des financements croisés du Département, de la Région, des fonds européens », glisse-t-il. Néanmoins, la prochaine étape arrive vite. Le 4 avril, le contrat de préfiguration doit être signé à Paris avec l’État et les bailleurs sociaux. « Nous avons toute une série d’études pour plus de 600 000 € sur le volet urbain des déplacements, du logement », a rappelé le maire (LR) d’Évreux et président du Grand Évreux agglomération, Guy Lefrand. De quoi « préfigurer l’évolution du quartier dans les dix ans à venir ».