Tête de liste UDI-MoDem, l'ancien chirurgien de 67 ans insiste sur le poids de l'Union en Basse-Normandie.

« Nous voulons plus d'Europe. » C'est un pro-européen totalement convaincu qui a fait étape à Caen, jeudi soir. Dominique Riquet, 67 ans, député européen sortant, conduit la tête de liste UDI-MoDem dans la circonscription nord-ouest.

 

L'ancien chirurgien, autrefois maire de Valenciennes, est pressé qu'« on achève la régulation financière et fiscale entre les États » et que « le budget européen aide les pays les moins favorisés ». Ce membre du Parti radical souhaite aussi davantage d'Europe dans les politiques extérieures, en prenant l'exemple de la crise en Ukraine : « On est aujourd'hui incapables de se faire entendre alors que, tous pays additionnés, nous sommes plus forts que ceux qui nous menacent ». Plus localement, il trouve la Basse-Normandie « très euro-compatible : la Pac a beaucoup fait pour protéger son agriculture ». Il souligne l'impact de « la politique d'infrastructures sur les ports, via les fonds européens ».

Plusieurs bas normands l'accompagnent sur sa liste : Philippe Lailler (53 ans, MoDem, pharmacien et maire-adjoint à Caen) et Béatrice Majza (43 ans, UDI, avocate) dans le Calvados ; Anne-Marie Cousin (UDI, maire de Torigni-sur-Vire) dans la Manche ; Jean-Marie Vercruysse (MoDem, maire d'Aube) dans l'Orne.