Pont Normandie UnionLors des élections régionales de 2004, Alain TOURRET, Philippe DURON et Laurent BEAUVAIS ont fait campagne sur le thème de la Réunification de la Normandie.

 

Aujourd’hui le bilan est peu glorieux, qu’ils soient de droite ou de gauche, les élus nous font part de leurs vives inquiétudes sur la réunification avec pour seul argument  les faiblesses de Caen face à Rouen, pour s’imposer comme future capitale normande.

 

Au lieu de parler projets communs avec la Haute Normandie, ils préfèrent lister les pertes d’emplois qu’entraînerait la réunification dans les administrations ainsi que dans les entreprises.

 

Ils font peur aux bas-normands alors qu’ils devraient œuvrer d’une seule et même voix pour que CAEN puisse devenir notre future CAPITALE de la Normandie.

 

Gardons un esprit conquérant car notre territoire a tous les atouts pour rivaliser avec ROUEN ou LE HAVRE !

 

Il est temps de rendre les bas normands acteurs, qu’ils prennent leur destin en main !
Pourquoi en 5 ans, Alain TOURRET et Laurent BEAUVAIS n’ont-ils pas proposé aux bas-normands un référendum d'initiative locale ?

Avec une telle inertie politique, les bas normands vont se faire confisquer leur choix par le Président de la République qui souhaite imposer, depuis PARIS, la réunification.

 

En sortant à la dernière minute, 4 mois avant les régionales, un rapport sur la réunification, la majorité régionale tente de masquer l’enlisement de Laurent BEAUVAIS sur ce dossier.

 

5 ans après son élection à la région, il est curieux de voir Alain TOURRET reprendre le même argument que durant sa campagne de 2004 !

 

Nous sommes dans la politique des Grands « DISEUX » et Petits « FAISEUX » !

 

Dans le Cadre des élections régionales, le MoDem proposera dans son programme une action concrète, dès son début de mandat, en organisant un référendum d’initiative locale avant la fin de l’année 2010.

 

 

Rodolphe THOMAS

Maire d’Hérouville Saint Clair