Perte d’attractivité de l’agglomération caennaise Nous venons d’apprendre que la fusion des deux Chambres régionales des comptes aura lieu à ROUEN au détriment de CAEN.

Pourquoi avoir laissé l’Etat choisir à la place des Normands ?

Pourquoi les grands élus de Haute et Basse-Normandie n’ont pas décidé d’une stratégie globale de localisation des administrations en Normandie au lieu de défendre individuellement leur petit bout de territoire ?


Depuis 10 ans, les Présidents des deux régions nous promettent la réunification de la Normandie et malheureusement, nous constatons qu’aujourd’hui les discussions concernant les grands projets qui devraient nous réunir sont au point mort ; Laurent Beauvais nous expliquant « Les régions les plus petites ont toutes perdu, nous devrons désormais veiller sur des sujets comme la ligne nouvelle ou l’éolien offshore, que tout ne soit pas pour la Haute-Normandie ».

Avec cette stratégie, nous nous préparons à jouer « perdant / perdant » vis-à-vis de la Haute-Normandie.

Selon moi, la responsabilité du départ de la Chambre des comptes est collective.

L’attractivité de CAEN ne se décrète pas, elle doit se construire jour après jour.

Qu’avons-nous réalisé ces dernières années pour conforter notre territoire ?

Nous sommes tous responsables du temps et de l’énergie perdus sur des dossiers stratégiques comme l’avenir du 18ème RT qui, au fil des mois, est passé du statut « d’opportunité de développement » à celui de « boulet » pour notre agglomération.

En reprenant le refrain du « c’est pas moi, c’est les autres » lors de sa cérémonie des vœux, la réaction de Philippe DURON sur le départ de la Chambre des comptes est inquiétante : aucune remise en cause personnelle, simplement des attaques politiciennes envers ses collègues parlementaires.

Il faut espérer que cet échec pour CAEN soit un électrochoc pour la classe politique, qu’il nous amène à changer nos méthodes de travail avec la Haute-Normandie, et qu’enfin nous retrouvions l’esprit de conquête qui a toujours caractérisé les Normands. N’oublions pas qu’une région unie, rien ne lui résiste !


Rodolphe THOMAS
Maire d’Hérouville Saint-Clair
Conseiller général du Calvados