TGV Caen ParisPhilippe Lailler, le président du MoDem du Calvados, avoue sa « stupeur » en apprenant que les élus régionaux n'ont pas été unanimes sur le vote du projet de TGV normand. Jeudi, les neuf élus d'Europe écologie se sont abstenus, en présence de Jean-Pierre Duport, le président du comité de pilotage de la ligne. « L'alliance de façade entre Laurent Beauvais et les Verts n'aura pas mis longtemps à voler en éclats ! »

Le MoDem estime que Laurent Beauvais, le président PS du conseil régional, aurait dû « trouver un accord sur « le sujet » qui doit mobiliser les élus bas-normands. Son manque de leadership risque de condamner le développement de la Basse-Normandie ». Philippe Lailler précise qu'à Caen, les élus du syndicat Viacités n'ont pas répondu au 2e appel à projet pour la 2e ligne de tramway. « Nous allons donc passer à côté de financements d'État très importants, pour la simple raison que le type de transport n'est toujours pas défini après deux ans de tergiversations... » Et de conclure: « Cette semaine, nous avons encore des élus qui préfèrent jouer petits bras et qui manquent de cohésion et de vision pour notre région. »

Journal Ouest-France du mardi 29 juin 2010
Edition : Calvados