Une liste initiée par Jean-Claude Desloques

Vendredi soir, le baptême de la liste de rassemblement « Fiers d'être Ouistrehamais » s'est déroulé au musée du mur de l'Atlantique. Jean-Claude Desloques a été choisi comme tête de liste aux prochaines élections municipales par ses colistiers.

Éponyme de l'association créée par Danièle Priou, la liste avait été évoquée lors de la réunion de travail à laquelle Jean-Claude Desloques était convié, le 8 janvier, avec Danièle Priou, Jean-Philippe Ledain, candidat Modem - UDI et Brigitte Corbin, membre de l'UMP et également candidate aux élections municipales. Il s'agissait « d'initier un projet fédérateur et un projet alternatif au maire sortant ». C'est désormais chose faite.

 

« Une liste centre droite »

C'est ainsi que Jean-Philippe Ledain définissait, samedi, le groupe fraîchement constitué, et,ajoutait-il, « nous avons l'investiture du MoDem et de l'UDI », comme en témoignait la présence de Rodolphe Thomas, maire MoDem d'Hérouville-Saint-Clair.

Se succédant à la tribune, les quatre cofondateurs de la liste se sont félicités « de cette union qui semble être le meilleur compromis pour le bien de tous », tous insistant sur « leur complémentarité », atout majeur « pour créer un rassemblement qui ignore les rivalités partisanes ».

« Nous sommes forts de nos différences, a insisté Jean-Claude Desloques, et nous sommes Ouistreham dans sa diversité et son authenticité. »

Freiner l'inflation des dépenses

« 1 500 € de dettes par habitant ». Martelé par Jean-Claude Desloques et Jean-Philppe Ledain, ce constat est une des principales critiques à l'encontre de l'équipe municipale en place. Réduire la dépense publique sera la préoccupation de la nouvelle liste, mais aussi les questions de sécurité, l'organisation du service public en matière d'éducation et d'accompagnement des personnes âgées, inciter les entreprises et les commerces à s'installer dans la commune.

Capitale du bien-être et du loisir

Jean-Claude Desloques a développé les projets en matière de tourisme de « Fiers d'être Ouistrehamais » : créer une école de kite-surf, une école de voile départementale, un lycée maritime ; proposer sur la plage des activités de plein air « comme à Marseille ou Arcachon », et « puisque nous sommes dans Caen-la-Mer, nous saurons profiter de cette agglomération de 200 000 habitants qui peuvent devenir 200 000 consommateurs dans notre ville. »

Journal Ouest-France du mardi 28 janvier 2014
Edition : Caen - Rubriques : Ouistreham