La création d’un demi-échangeur à hauteur d’Ikea est prévue dans  la convention qui lie Caen-la-Mer et le géant du  meuble suédois  (Ouest-France)> Agrandir le plan d'aménagement pour Ikea (Source Ouest-France)

Le chantier du futur Ikea et InterIkea avance à Fleury-sur-Orne mais les problèmes de transport s'annoncent déjà.

Une enquête a été réalisée pour le compte de Normandie Aménagement et révèle que le trafic sera de 1 500 véhicules supplémentaires par heure en période de pointe. Ceci sera aussi la conséquence de la création de près de 2 500 logements à Fleury-sur-Orne.

Les aménagements routiers prévus sont :
- Le rond-point « Suisse normande » doit passer à deux fois deux voies
- Une quatre-voies desservira Ikea.
- La bretelle de sortie en venant de Rennes sera doublée
- Une bretelle d'accès en venant de Paris sera créée. Les travaux de voirie, au sein du parc d'activités, coûtent environ 7 millions d'euros. Auxquels il faut ajouter 2 millions d'euros pour les autres aménagements routiers.
La création d'une autre bretelle n'est guère possible car nécessiterait de détruire une partie de la forêt d'Ifs.

Des inquiétudes se sont exprimées concernant les flux de circulation dans les quartiers ifois et plus généralement pour les personnes habitant dans le sud de Caen et notamment en direction de la Suisse Normande. L'échangeur de la Suisse Normande qui servira de sortie obligatoire sera inévitablement le point noir avec de nombreux bouchons.