Dexia banque85 000€, c’est la somme versée au Député-Maire de CAEN par cette banque durant les 5 années qu’il a passé au sein du Conseil d’Administration, sans compter ce qu’il a perçu les 6 derniers mois ! Cette somme mirobolante correspond à plus de 1 400€ par mois et s’ajoute aux indemnités liées à ses différents mandats.

Le MODEM a été le premier en 2007 à demander des comptes à Philippe DURON lorsque Dexia était passé tout près de la faillite. Nous l’avions alors encouragé à démissionner et à renoncer à ses indemnités comme l’avaient fait certains autres administrateurs tels François Rebsamen, maire de Dijon, ou Jean Luc Dehaene ancien premier ministre belge.


Le vendredi 14 octobre 2011, lors d’une conférence de presse, le MODEM a présenté une lettre adressée à tous les caennais dans laquelle nous dénoncions de nouveau sa présence en tant qu’administrateur de cette banque.

Lors de la première crise de DEXIA en 2007, Philippe DURON nous avait expliqué qu’il ne quitterait pas le navire en pleine tempête…

Pourquoi a-t-il alors décidé en juin 2011, quelques jours avant sa faillite, de démissionner de son poste au Conseil d’Administration de cette banque?

Comment se fait-il que ce Député socialiste qui « lutte » fièrement contre les puissances de l’argent à l’Assemblée Nationale ait  soutenu le diktat des marchés financiers ?

Ses choix comme administrateur de DEXIA ont  entrainé de très nombreuses collectivités locales dans des impasses financières et ont fait perdre des milliards d'euros à cette banque !

Le MODEM du Calvados demande une nouvelle fois à Philippe DURON de reverser l’argent qu’il a perçu de la part de DEXIA durant les cinq dernières années au Centre Communal d’Action  Sociale de la ville de CAEN.
 
 

Philippe LAILLER
Président du Modem 14