Philippe Lailler« Je connais bien les communes d'Ifs et de Cormelles-le-Royal ainsi que le quartier caennais de la Grâce-de-Dieu, où je suis pharmacien. J'ai toujours cru en leur potentiel : les capacités humaines et économiques y sont réelles.

Au cours des dernières semaines, nous avons rencontré avec Danielle Maupetit, ma suppléante, beaucoup d'habitants. Je sais que nombre d'entre vous sont confrontés à des problèmes d'emploi, de logement, de transport ou d'insécurité. Cette élection sera aussi l'occasion pour vous de faire entendre vos interrogations et votre déception vis-à-vis de la politique menée par Nicolas Sarkozy.

Pour Ifs, 3e ville de l'agglomération, je propose des actions qui lui permettront d'occuper pleinement la place qui devrait être la sienne au sein du département : couverture du périphérique, création d'un stade nautique, enfouissement des lignes à haute tension, prolongation de la ligne de tram.

Pour Cormelles-le-Royal, un partenariat plus actif doit être engagé avec le département et je propose : création d'un mur antibruit végétalisé, dynamisation du coeur de ville et des commerces, création d'un boulodrome, rénovation de la Zone d'activités de l'Espérance.

Pour La Grâce-de-Dieu, la rénovation de ce quartier que j'ai initiée est en cours. Cependant, trop d'habitants restent exclus de ces nouveaux appartements aux loyers élevés. Les commerces doivent également être une priorité pour notre quartier et la supérette qui est fermée depuis un an doit rouvrir dans les plus brefs délais. Je propose : aménagement et sécurisation des entrées de ville (route d'Harcourt, rue de Falaise), rénovation des logements (cages d'escalier, caves, façades d'immeubles et halls), création d'un terrain multisports. »

Journal Ouest-France du jeudi 10 mars 2011
Edition : Caen