Alors que Philippe Duron s’attendait hier à obtenir un chèque en blanc de la part de l’Etat sur son très coûteux projet de remplacement du Tramway à Caen, il n’a malheureusement obtenu qu’un chèque en bois du Ministre des transports !

En effet, Fréderic Cuvillier qui selon Éric Vève devait pourtant faire des « annonces très positives » n’a donné aucune garantie financière sur les subventions que pourrait recevoir Caen dans son projet à 300 millions d’euros.

Photo : Philippe Lailler, conseiller municipal de Caen de 1995 à 2008.

Conseiller municipal de Caen depuis 1995, Philippe Lailler, 52 ans, pharmacien, n'a pas été réélu à ce poste en 2008. En dépit de cette absence de mandat, le responsable du MoDem apparaît comme l'un des opposants à Philippe Duron, maire PS sortant. Moyens utilisés : une dizaine de tracts où il tire à boulets rouges sur le maire en mettant en cause ses nombreux mandats et les indemnités qui y sont liées, son prétendu rôle au sein de la banque Dexia. Autres critiques : des projets qualifiés de « pharaoniques », telle la BMVR (Bibliothèque municipale à vocation régionale), et la hausse des impôts locaux à Caen, ainsi que la création d'un impôt ménages par l'agglomération Caen-la-Mer.

Les chiffres officiels concernant l’évolution de la population commune par commune viennent d’être publiés par l’INSEE, nous apprenons que CAEN passe sous la barre des  110 000 habitants avec une baisse de 1606 habitants entre 2006 et 2011.
Alors que la France gagne des habitants, que le Calvados progresse de +2.07%, Philippe Duron termine donc son mandat sur une baisse de la population caennaise.

Je me réjouis de la création d’une liste d’union des centres à CAEN car je suis convaincu que s’est rassemblée autour de Sonia de la Provôté qu’une alternative pourra voir le jour dans notre capitale Régionale.

Pendant 30 ans, comme Maire, j’ai toujours travaillé sans esprit partisan pour le bien des Caennais.  Pour gouverner cette ville, Il faut dépasser les partis politiques car selon moi, ils ne sont pas les détenteurs de la vérité.

Rodolphe ThomasLe maire d'Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas (MoDem), se réjouit du rassemblement de Philippe Lailler (MoDem) et Sonia de la Provôté (UDI) en vue des élections municipales de 2014 à Caen.

« C'est une première étape décisive pour regagner notre capitale régionale, « ville centriste », en mars prochain. La déception des Caennais est grande et beaucoup aspirent au changement », avance Rodolphe Thomas.

Reportage du 12/13 de France 3 sur l'union à Caen entre Sonia de la Provôté (UDI) et Philippe Lailler (MoDem). Interview de Philippe Lailler.