Cinq mois, c'est le temps qu'aura duré le premier gouvernement Valls.
Il aura fallu cinq mois pour que l'exécutif se rende compte que la France ne se gouverne pas comme le Parti Socialiste.
Impopulaires auprès des Français, impopulaires auprès de sa base, Francois Hollande et Manuel Valls tentent le tout pour le tout avec ce remaniement mais qui peut encore croire que ce jeu de chaise musicale est la solution à la crise que traverse la France. Pire encore, il y a au sein de la gauche des affrontements idéologiques majeurs qui vont rendre notre pays ingouvernable.
Francois Hollande et Manuel Valls rajoutent à la crise économique, à la crise sociale une crise politique. Plus de 80 % des Français rejettent le président et sa politique.
Une dissolution ou un démission sont les deux seules solutions à cette crise.

Philippe LAILLER

Dans un article publié dans vos colonnes le jeudi 19 juin, les jeunes socialistes réagissent à l’augmentation du prix du ticket de bus et tram à partir du 1er juillet.

Je tiens à rappeler que cette nouvelle tarification est en très grande partie due à l’augmentation du taux TVA du 1er janvier dernier qui est passé de 7 % à 10 % dans les transports de voyageurs.

Béatrice Majza et Philippe Lailler (à gauche), candidats caennais aux Européennes avec Sonia de la Provôté (au centre) et Dominique Riquet et Carole Ulmer, numéros 1 et 2 sur la liste UDI-MoDem pour le Nord-Ouest. > Agrandir l'image

« C'est l'endroit le plus symbolique de toute la circonscription Nord-Ouest pour parler de la paix et de l'Europe. » Autour de leur tête de liste Dominique Riquet, les centristes europhiles du MoDem et de l'UDI étaient au Mémorial, hier, pour le 69e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945.

Philippe Lailler (MoDem) est, à 53 ans, le maire-adjoint en charge de la sécurité, du stationnement et du patrimoine communal.

Qui sont nos adjoints ? Le pharmacien de La Grâce-de-Dieu a hérité de la sécurité. Connu pour son sens de la provocation, le président du MoDem assure vouloir la jouer désormais modérée.

Portrait

C'était 15 jours après la victoire de la droite et du centre aux municipales. Philippe Lailler, le nouveau maire adjoint à la sécurité, rencontre pour la première fois les agents de stationnement et les policiers municipaux. L'élu MoDem exhibe une contredanse : « Je continuerai à payer mes contraventions. Comme tous les élus de la mairie, même si ce n'était pas forcément le cas avant. »

Nicolas Joyau dans un bureau qu'il espère quitter au plus vite pour se rendre sur le terrain.

Qui sont nos adjoints ? À 30 ans, celui qui a été élu pour la première fois est en charge de l'environnement, du développement durable et de l'énergie. De l'énergie, Nicolas Joyau ne semble pas en manquer.

Portrait

« Prenez-en soin, c'est mon poulain ! » Au milieu de la rencontre avec Nicolas Joyau, surgit dans le bureau de l'adjoint à l'environnement, développement durable et énergie, Philippe Lailler. À première vue, les deux militants MoDem semblent aux antipodes: l'un est aussi agité et expansif que l'autre est calme et discret.

© France 3 Basse-Normandie Rodolphe Thomas (MoDem), maire d'Hérouville-Saint-Clair souhaite "être un acteur important" pour l'agglomération Caen-la-mer.

Rodolphe Thomas (MoDem), maire d'Hérouville livre son analyse des résultats sur Caen et l'agglomération Caen-la-mer. Depuis l'élection de Joël Bruneau (UMP) à Caen, la question du président de l'agglomération Caen-la-mer est posée. Le nom de Rodolphe Thomas est évoqué. L'intéressé réagit.