"Les Jeunes Démocrates dénoncent le retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. Ce retour à la niche marque la fin de l'indépendance de la France dans le jeu diplomatique. Une indépendance qu'il ne faut pas concevoir comme un caprice jalousement français mais comme un élément indispensable qui vient enrichir la diplomatie et qui se veut rempart contre un certain unilatéralisme dont on a compris les conséquences pendant la guerre d'Irak.
Par ailleurs, à l'heure de l'ouverture de relations internationales multilatérales, nous nous condamnons à revenir à une logique d'alliance dont le seul fondement est occidental, ce qui est un signe fâcheux envoyé à nos partenaires internationaux. Enfin, la réintégration de la France de l'Europe signe l'absence et peut-être la fin de l'Europe de la Défense."


Les Jeunes Démocrates
Jérôme Hommais