Canton d'Hérouville-Colombelles. L'adjointe Sylviane Lepoittevin et le maire Rodolphe Thomas, se présentent aux départementales.

Sylviane Lepoittevin, 63 ans, maire adjointe aux affaires culturelles, et Rodolphe Thomas, 52 ans, maire et conseiller général sortant, sont tous deux candidats aux élections départementales pour le canton d'Hérouville-Colombelles. Ils défendent les couleurs du MoDem.

 

À leurs côtés, deux jeunes animateurs en centre socioculturel de 25 ans, Coralie Belamy et Erwann Bernet, se présentent en tant que remplaçants. Ces derniers n'ont encore jamais participé à une élection et défendent leur « travail de terrain auprès des jeunes et des habitants des deux communes ».

Les deux candidats titulaires mettent en avant leur expérience en politique. Maire d'Hérouville, Rodolphe Thomas entend « mettre à disposition de Colombelles ce qu'[il] fait pour Hérouville. » Mutualisation des actions entre les deux communes en faveur de l'emploi, développement de l'aménagement urbain avec notamment, la « liaison inter-quartiers Nord », reliant l'A13 à la N13, ainsi qu'une « politique de mixité » en matière de logement, constituent les points forts de son programme.

Revendiquant sa « fibre sociale », Sylviane Lepoittevin souhaite « défendre tous les intérêts », qu'il s'agisse des familles ou des personnes âgées, au sein d'Hérouville et Colombelles. Adjointe à la culture, elle souhaite développer les « projets culturels communs entre les deux villes ».

Le binôme insiste sur la similarité des enjeux sociaux entre Hérouville et Colombelles : « Nous souhaitons apporter des réponses concrètes en matière d'action sociale dans des secteurs où le taux de chômage est élevé. »

 

Juliette MARIE.