Les militants du Modem de Vire avaient choisi pour thème de réflexion,  le gaspillage de l’argent public, et les licenciements qu’avait induit la fermeture des abattoirs de Vire.
La présentation chronologique des faits relatés par les journaux, a mis à jour un dysfonctionnement dans l’étude et le suivi de ce dossier par la communauté de communes qui a  subventionné ce projet à plus de 30 %, mais également, garantit le prêt consenti à Monsieur Quentin.
On se demande en effet, comment un abattoir peut avoir obtenu les accréditations autorisant son ouverture alors que les normes de construction  n’étaient pas respectées, que le sol était glissant, que la chaine n’était pas aux normes, ce qui a entrainé sa fermeture.
Le résultat de cette fermeture est grave de conséquences pour l’avenir de la région qui voit disparaître à la fois 46 emplois directs, avec les problèmes sociaux que l’on connaît, mais aura aussi un coût élevé sur l’environnement.
Les militants du Modem de la 6ème circonscription se sont réunis le 14 janvier à Evrecy. Pascal Guillotte nous a fait part des réflexions que lui ont inspirées l’article de François Bayrou, «  du centre au projet démocrate ».
Il s’agissait de s’interroger sur le type  d’alternative proposée par le mouvement démocrate et les enjeux qui seraient les siens  (concentration des pouvoirs, séparation des pouvoirs, enjeu européen, et environnemental). La question de la redistribution territoriale française, et de  la refonte des institutions s’est également posée.
Vous trouverez un résumé de l’intervention de Pascal Guillotte que nous remercions pour son travail.

Les prochaines rencontres
Dominique MARCOMBE précise les prochains évènements :
  • Formation « EUROPE » le samedi 17 Janvier de 10 heures à 13 heures à la salle Polyvalente d’Hérouville St Clair (1807 Quartier du Bois), avec le rappel du fonctionnement des institutions européennes et les aboutissements de cette politique européenne dans nos instances bas-normandes.
  • Venue du Général Morillon sur le thème de l’Europe de la Défense le 30 Janvier prochain, avec une réunion publique puis une soirée dans un bar avec les militants du Modem après une intervention au Mémorial de Caen
  • Venue le 03 Mars prochain de Monsieur PEYRELEVADE (vice-Président national du MoDem).

Intervention de Pascal GUILLOTTE
Il souhaite par cette intervention nous éclairer sur l’expression de ses espoirs de ce que peut être le MoDem. Pour cela, il s’appuie sur un article de F. BAYROU rédigé à l’automne 2007, qui dit en substance qu’il faut :
  • construire le mouvement,
  • s’adresser souvent à l’extérieur
  • mener un combat autant philosophique que moral et politique pour proposer une alternative, en définissant à quoi, et pourquoi maintenant, par quel type d’alternative (du centre au parti démocrate), et avec quels enjeux.

A QUOI – ET POURQUOI MAINTENANT ?
On ne doit pas avoir seulement le choix qu’entre deux options politiques, et peut-on prendre le train en marche, car le monde continue d’avancer. Rappel du triptyque de Montesquieu avec les notions de pouvoir exécutif, législatif et judiciaire.
Pascal nous rappelle que dans le cadre législatif, il y a une représentation des courants d’opinion majoritaires mais aussi ultra confidentielles : les Verts ont un score de 1,6 % avec 4 députés, le Nouveau Centre 2,3 % avec 22 députés, le Mouvement pour la France 2 % et 2 députés, le PRG 2,8 % et 8 députés, le PC 1,9 % et 18 députés, et enfin le MoDem 18,6 % et seulement 4 députés.

Aujourd’hui, il fait aussi le constat que le pouvoir exécutif a également un pouvoir judiciaire via la nomination des personnes dans ce domaine.