Pour notre 1ère réunion plénière de la 6ème circonscription de Caen, ce soir à Jurques, j’ai choisi de vous présenter une information claire et concise en 6 points distincts sur l’actualité du Parlement Européen à Strasbourg. Pour chacun de ces points, j’ai choisi un exemple concret issu de ces propositions, afin que vous puissiez mieux appréhender les prochaines élections européennes et en tirer certains enseignements. Nous sommes dans un système politique européen, et chaque projet de loi du Parlement Européen à Strasbourg, puis chaque décision de la Commission à Bruxelles sont destinés à chacun des Etats membres, dont la France. En effet, point de salut hors de l’Europe, pour moi, pour nous, pour le MoDem. A nous de nous informer, et d’être actifs face à ces propositions. Nous allons donc détailler ensemble les projets liés au social, à l’international, à l’économie, aux libertés individuelles, à l’éducation, la formation et la recherche, et enfin à l’énergie et aux transports.

 

Suite à la formation sur l'Europe du samedi 17 janvier 2009 à Hérouville-Saint-Clair, nous vous proposons de télécharger le document diffusé. 

Visualiser la présentation "powerpoint" sur l'Europe

Visualiser fiche thématique Europe Turquie

Visualiser fiche thématique Europe  Parlement Européen

Directive "sanctions": vote du Parlement européen

  Immigration - 29-01-2009 - 15:53

Les employeurs d'immigrants clandestins pourraient bientôt être sanctionnés dans toute l'UE: une directive, instaurant des peines harmonisées allant des sanctions financières à la peine de prison afin de lutter contre l'immigration illégale et le trafic d'êtres humains, sera soumise au vote du Parlement européen lors de sa prochaine session plénière à Strasbourg.

Les "systèmes de transport intelligents" en débat

Communiqué de presse - Transports - 23-01-2009 - 11:17

La commission des transports du PE a débattu ce jeudi les propositions visant à mettre en place des "systèmes de transport intelligents" - ou nouvelles technologies d'information reliant les passagers, les véhicules et les infrastructures routières à travers l'Europe. Députés et experts ont envisagé les avantages en terme de réduction de la congestion routière et du nombre d'accidents et les problèmes éventuels, notamment en ce qui concerne la protection des données.

Comme tous les 1er mardis du mois, le restaurant « Le pavillon », Avenue de la Délivrande, accueillait les jeunes Démocrates du Modem du Calvados qui y organisent leur « Café Démocrate ».
Après « L’écologie et le réchauffement climatique », après « La crise économique mondiale », le sujet de ce mois était : « Parlons d’Europe ».
Le succès ne se dément pas, ce mardi, une bonne cinquantaine de personnes de tous âges y assistaient. On pouvait y voir un groupe de jeunes dont les accents laissaient deviner qu’il s’agissait d’un groupe d’étudiants du projet Erasmus ou Socrate accompagnés par leur professeur. Christian Nelle ouvrait la séance, puis Jérôme Hommais présentait l’orateur, Romain Bail, professeur d’histoire-géographie et président des jeunes européens de Caen qui, après un exposé sur les institutions, exposa tous les bienfaits que l’Europe nous a apportés, avec les espoirs et les craintes qu’elle suscitait. La discussion fut ardente entre les « pour » et les « contre ». L’Europe sociale, la TVA, tout y passa.
La séance se termina sur l’intervention d’un jeune, qui venait pour la première fois, qui se déclara « citoyen du monde » et nous communiqua sa crainte de voir nos sociétés s’engager dans une course à la croissance.
 

Le Club FRANCE-FORUM, en collaboration avec le MOUVEMENT DEMOCRATE, a organisé le mercredi 2 Juillet dernier au Centre des Congrès de Caen une Rencontre sur l'EUROPE. Cette réunion s'est déroulée en présence de Philippe LAILLER, président du Mouvement Démocrate du Calvados.

Une présentation initiale a mis en lumière les acquis importants que l'Europe a apporté : la paix, une zone de liberté et d'échange des personnes et des biens, une zone Euro qui protège des tempêtes monétaires.... Le relatif désamour de nos concitoyens n'a pas été esquivé : largement dû à un défaut d'informations, d'explications, voire au manque de courage de nos politiques prompts à charger Bruxelles de tous les maux.