Pierre Michel, président du Club France-Forum 14, vous convie cordialement à une rencontre qui aura lieu le

 

Mercredi 7 Avril prochain de 19h. à 20h.30 au café "Le Pavillon" situé 80 rue de la Délivrande à Caen.

 

Nous vous présenterons notre club, ses projets pour l'année en cours, et nous vous inviterons, si vous le souhaitez, à y participer.

Nous vous proposerons de partager le verre de l'amitié à l'issue de notre rencontre.

http://alex-dessinpresse.over-blog.com/                          EN FINIR AVEC
    LA FINANCIARISATION DE L'ECONOMIE....           

    L'INSEE a commencé la publication des comptes nationaux de l'année dernière.     Ceux-ci mettent en lumière une croissance très faible. Elle n'est positive que grâce à l'avance acquise en début d'année 2008. Espérons que les chiffres -pourtant forts négatifs (-3% du PIB)- annoncés pour l'année en cours par les Pouvoirs Publics ne se révèlent pas, comme trop souvent par le passé, optimistes !

    Ces comptes soulignent également des tendances préoccupantes . D'abord, la stagnation des salaires . Encore faut-il préciser tout de suite que les salaires des cadres dirigeants ont tendance à progresser sensiblement plus vite que la moyenne des salaires depuis quelques années . Eu égard au faible nombre de cette catégorie de salariés, cela met particulièrement en valeur les augmentations salariales dont elle a bénéficié ! On peut aisément comprendre une stagnation des salaires en période difficile pour l'entreprise, cependant les fortes augmentations versées aux cadres dirigeants en particulier dans des entreprises qui voient leurs résultats se contracter, ne sont guère compréhensibles...

Rodolphe Thomas Modem et Laurent Pien Cap21 maire adjoint de Condé sur Vire dans la MancheLaurent Pien
41 ans
Marié
3 enfants

 

Formation :
Ingénieur ESA d’Angers (Ecole Supérieure d’Agriculture)


Parcours professionnel :
J’ai commencé ma carrière professionnelle dans la formation continue (CFPPA du Mans)  durant 5 ans. J’étais responsable des formations CAP et BP (brevet professionnel) en horticulture. Puis pendant plusieurs années j’ai occupé le poste de responsable administratif et financier d’une petite société de négoce de produits horticole (végétaux d’ornements, engrais, phyto…) dans la Manche.  (4000 clients et 500 fournisseurs). J’ai également était chef de culture dans une pépinière spécialisée dans les plantes de haie.


Très intéressé par la gestion de patrimoine vert public, j’ai passé en 2003 le concours d’ingénieur territorial. Lauréat du concours j’ai été recruté à la ville de Caen en tant d’adjoint au chef du service des espaces verts. Je suis en charge de la gestion du patrimoine (525 ha d’espaces verts intra muros et 650 à l’extérieur (forêt de Grimbosq et parc de Croisilles), et 160 agents). J’assure de plus quelques missions spécifiques comme les études sur la réduction de le l’utilisation des produits chimiques (engrais et herbicides), ainsi que la gestion des 42 terrains de sports dont la pelouse du stade d’Ornano.


Par ailleurs je suis le président de la section CGC de la mairie de Caen et administrateur de la société d’horticulture du pays Saint Lois.


En ce qui concerne mes engagements politiques, je suis un fidèle de François Bayrou depuis 20 ans. (JDS puis CDS avant FD et maintenant Modem. Parallèlement mon intérêt pour le développement durable ma conduit à adhérer à CAP 21 dont je suis le délégué départemental de la Manche.


Mandats électifs : (depuis 2008)

  • Maire adjoint de Condé Sur Vire (centre Manche 3200 habitants)
  • Vice Président du SM du Point Fort (gestion des déchets pour les 130 communes du centre Manche)
    Nous avons réalisé sur la commune de Cavigny un pôle environnement  dont une usine de méthanisation pour 60 000 tonnes d’ordures ménagères et 15 000 tonnes de déchets verts par an (32 millions d’euros d’investissement).
  • Délégué communautaire de la CC de Torigni Sur Vire.
  • Membre expert du SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) de la Vire (Groupe de travail qualité des eaux)
Jean-Luc ToulySalarié de la CGE depuis 1976, membre d’Anticor (association de lutte contre la corruption) et du conseil scientifique d’Attac, Jean-Luc Touly dénonce le danger pour la démocratie des méthodes utilisées par les grandes compagnies de l'eau en France et dans le monde.

Ancien délégué CGT chez Vivendi/CGE (devenu Veolia) il a révélé les pratiques de son entreprise, en particulier la façon dont les fonds de réserve destinés à la rénovation des tuyaux se sont « évaporés ».

Mais il a, aussi, épinglé certains permanents très « maternés » par leur direction. Tout cela il a eu le courage de le consigner dans un livre : « L’eau de Vivendi, les vérités inavouables » (réédité chez Fayard sous le titre « l’eau des multinationales, les vérités inavouables » début 2006).

Florent BAARSCHFlorent Baarsch, étudiant en commerce à Marseille, est aussi devenu – déjà ! – un expert en écologie. Il faut dire que ses parents l’ont mis très tôt en garde: « La planète est fragile, il faut la protéger. » Ça aurait pu lui passer au dessus de la tête… mais non. Il se renseigne, fait des recherches sur la situation climatique. Et manifestement, ce qu’il apprend l’inquiète: il faut agir. Sur le terrain politique? Ce n’est pas sa tasse de thé. Il a vite rebroussé chemin: « Ce n’est pas le moyen le plus efficace pour agir à mon âge ».

« On perd beaucoup de temps à se battre pour une place ou un siège » Le monde des ONG (organisations non gouvernementales) lui semble alors offrir plus d’opportunités pour agir directement sur le terrain.

Ses pérégrinations vont le mener au COP14 (la 14e Conférence des parties signataires de la Convention climat), à Poznan, pour suivre les négociations. Sur place, il rencontre quatre autres jeunes Français avec qui il décide de publier les débats sur le net. Le blog Génération climat (à l'abandon désormais) est né… et vite remarqué. Florent Baarsch est contacté par la WWF International. Un projet est en cours, et il pourrait y prendre place, lui fait–on savoir… Il n’en saura pas beaucoup plus pendant cinq mois, jusqu'à l’aventure Adopt a Negotiator.

Rodolphe Thomas Modem Mouvement DémocrateRodolphe Thomas, homme politique français, né le 8 août 1962 à Falaise (Calvados).

Né à Falaise, il emménage en 1966 dans la ville nouvelle d'Hérouville-Saint-Clair avec ses parents qui y ouvrent l'un des premiers commerces de la ville nouvelle, un garage automobile. Titulaire d'un bac G, il reprend le commerce familial en 1993.

Après un mandat dans l'opposition au conseil municipal dont il est le benjamin, Rodolphe Thomas crée la surprise en emportant en 2001, le bastion de gauche qu'est traditionnellement Hérouville-Saint-Clair, à la faveur de la division du Parti socialiste local entre Louis Mexandeau et François Geindre, et devient premier vice-président de la Communauté d'agglomération Caen la Mer..

L'année suivante, il confirme en enlevant également la deuxième circonscription du Calvados le 16 juin 2002 pour la XIIe législature. Membre du groupe UDF, il siège à la commission des affaires économiques dont il est vice-président du groupe d'études sur l'automobile et sur la contrefaçon. Il est également membre titulaire de la commission supérieure du crédit maritime mutuel.

Proche de Jean-Louis Borloo, mais fidèle à François Bayrou, il cultive une apparence de jeune premier décontracté, et une identité d'élu de terrain, en décalage avec la représentation classique de l'homme politique. Après des débuts difficiles et hésitants, il engage un vaste projet de rénovation urbaine de 150 millions d'euros.

Il est candidat en mars 2008 à sa propre succession à la mairie ainsi qu'aux élections cantonales face à Magali Le François sur le canton de Caen-6. Victorieux aux municipales dès le premier tour avec un score supérieur à 53%, et simultanément aux cantonales, il est reconduit aussi comme 1er vice-président de l'agglomération de Caen la Mer.

Durant l'été 2009, il devient membre du Bureau Exécutif National du MoDem et décide d'être candidat pour son parti aux régionales de Basse-Normandie.

Anciens Mandats

  • 19/06/1995 - 18/03/2001 : Membre du conseil municipal d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados)
  • 19/06/2002 - 19/06/2007 : Député de la deuxième circonscription du Calvados

Mandats actuels

  • Depuis 2001 : Maire d'Hérouville-Saint-Clair, Calvados
  • Depuis 2001 : 1er vice-président de la Communauté d'agglomération Caen la Mer
  • Depuis 2008 : Conseiller général du canton de Caen-6

 

Facebook

Ajouter Rodolphe comme ami sur Facebook 

 

En savoir plus

Chaunu Rodolphe Thomas Wii

 

Radio

Logo France bleu Basse-Normandie

 

Maire de Hérouville Saint Clair, conseiller général, ancien député, Rodolphe Thomas, tête de liste du Modem pour les prochaines élections régionales, répondait aux questions des journalistes de France Bleu Basse Normandie et de la presse régionale: France 3, Ouest-France, Liberté... (Jeudi 22 octobre 2009)