François BayrouLe président du MoDem a rencontré Nicolas Sarkozy mercredi.
 
« J'ai dit au Président que l'affaire Bettencourt, l'affaire Tapie, tout ça a créé chez les Français le sentiment, et peut-être même la certitude, que les choses, n'étaient pas justes, notamment avec l'affaire du bouclier fiscal. »
 
 
Jean-Jacques JegouVoici un résumé de la conférence "La France et les générations futures face à la dette" de l'université d'été du Modem à Giens avec pour intervenants Jean-Jacques Jégou. Il a comparé les états de dette des plusieurs pays avec les solutions qui existent pour tenter de réduire la dette que ce soit l'inflation, le refus de payer la dette, la rigueur économique et le laisser aller. Résumé proposé par Jérémy Françoise, adhérent du Modem Calvados.
 
 
-    Détérioration des finances publiques depuis 1977 ;
-    70% de la dette française est détenue à l’étranger ;
-    Le Parlement a voté le transfert de la dette de santé ;
-    La dette actuelle est financée à des taux très bas (jamais vu) si bien que l’on craint une hausse future et rapide des taux ;
-    1 500 milliards d’euros de dette au 31 juillet 2010. Le coût actuel est de 44 milliards d’euros. En cas de hausse d’1 seul point, le coût supplémentaire est de 15 milliards d’euros ;

Fadila MehalL'Alliance centriste, présidée par le sénateur de Mayenne Jean Arthuis, dénonce « un amalgame malsain et inacceptable entre immigration et délinquance ». Et de souligner qu'« il n'était pas nécessaire de modifier pour la énième fois les dispositifs législatifs en matière d'immigration car il existe suffisamment de mesures dans notre droit pour les contrôler ».

Appréciation comparable au MoDem, où Fadila Mehal, chargée de l'intégration, a estimé que le projet de loi d'Éric Besson, voté mardi à l'Assemblée, avait franchi « la ligne jaune à l'égard de l'égalité des droits de tous les Français ».

 

Journal Ouest-France du jeudi 14 octobre 2010
Edition : Toutes editions - Rubriques : Politicorama

Shadow Cabinet avec Rodolphe ThomasL'équipe "shadow" du Mouvement Démocrate a tenu sa première réunion autour de François Bayrou, ce mercredi, à Paris. Rodolphe Thomas (Conseiller général du Calvados à droite) a présenté un communiqué sur la nouvelle taxe "Apparu" .


À cette occasion, l'équipe "shadow" a annoncé qu'elle se réunirait une fois toutes les deux semaines et que Yann Wehrling, porte-parole, tiendrait un point presse tous les lundis après-midi.
Quatre sujets ont été abordés durant la réunion : le budget 2011, le projet de loi sur l'immigration, la réforme des retraites et la situation du logement en France, dans le cadre du 7e Congrès des HLM.

Shadow Cabinet avec Rodolphe Thomas

En photo, le "Shadow Cabinet" à l'université de rentrée (Zoom)

Les Anglais appellent ça le « shadow cabinet », autrement dit le cabinet fantôme. Il s'agit pour l'opposition de former un gouvernement virtuel, prêt à prendre la place de l'actuel. Le MoDem de François Bayrou a repris la formule. Il a été dévoilé cette semaine. Au poste « politique de la Ville, rénovation urbaine, logement », on y retrouve Rodolphe Thomas, le maire et conseiller général d'Hérouville-Saint-Clair. Pas franchement un fantôme, tant il sait faire parler de lui...