Le Parisien En Normandie, théâtre à guichets fermés

« Jeune homme, veuillez raccrocher ! Les téléphones portables sont interdits dans l'isoloir... » Hier, à Hérouville Saint-Clair, dans la banlieue de Caen (Calvados), l'élection se jouait dans le hall du Centre dramatique national. Fin de la scène ? « J'appelais ma grand-mère ! C'est bon, je raccroche ». Dans cette ville de 22 000 habitants, « historiquement de gauche », mais dirigée par un maire MoDem qui a refusé de « prêter sa mairie », soupire le secrétaire de la section PS locale, c'est finalement le théâtre « emblématique » - situé sur la même place - qui a accueilli les sympathisants de gauche. Un lieu insolite, pour un scrutin inédit. Tracts, porte-à-porte dans les barres d'immeuble, réunion publique... Les trois bureaux ont connu une journée d'affluence de grand spectacle, hier, avec « 10 % du corps électoral mobilisé ». Car « une occasion de s'exprimer, ça ne se rate pas », estiment de nombreux votants, dont la moyenne d'âge s'est abaissée au fil de la journée, même les « fans du maire » sont venus choisir le porte-drapeau du PS en 2012. C'était le cas de Jeanne, 73 ans, qui « a toujours voté » et « se devait » de réaliser cet acte citoyen... « même si les socialistes chahutent régulièrement la municipalité, injustement ».

HÉROUVILLE SAINT-CLAIR, 16 balade des amoureuxDans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine d’HÉROUVILLE SAINT-CLAIR, lié au dossier de renouvellement urbain, CALVADOS HABITAT a entrepris plusieurs opérations de démolition reconstruction dans la ville. Au total 449 logements sont concernés par la démolition et autant de logements seront reconstruits sur Hérouville Saint-Clair et dans l’agglomération caennaise.


Aujourd’hui, l’immeuble neuf de 16 appartements (îlot B2) situé sur le quartier du Grand Parc au 16, balade des amoureux est la 5ème opération de construction de ce Grand Projet de Ville.

Document pdf | Agrandir l'image

Jérôme Hommais et Claude Rémuson devant le site prévu pour la future médiathèque, près de la halle Bérégovoy. Selon eux, « ce n'est vraiment pas l'endroit idéal, à l'écart du centre-ville ».

Jérôme Hommais et Claude Rémuson devant le site prévu pour la future médiathèque, près de la halle Bérégovoy. Selon eux, « ce n'est vraiment pas l'endroit idéal, à l'écart du centre-ville ». > Agrandir la photo

 

« On a 1 000 jours pour travailler, 1 000 jours pour aller à la rencontre des Mondevillais, 1 000 jours pour essayer de créer l'alternance qui n'existe pas. »

Caen 5 Hérouville-Saint-Clair

> Agrandir l'image

Le conseiller général PS ne se représente pas. Son successeur gardera-t-il le canton à la gauche ? Ou l'adjointe de Rodolphe Thomas jouera-t-elle les trouble-fête ?

 Le sortant

Emmanuel Renard, 51 ans, consultant, conseiller général PS et conseiller municipal d'opposition à Hérouville-Saint-Clair, ne se représente pas. Battu aux dernières élections municipales, en 2008, il n'a pas souhaité mener ce nouveau combat.

Le patio central du centre paroissial Saint-François, incendié dans la nuit de samedi à dimanche. L'édifice, conçu par l'architecte François Dupuis, a été construit entre 1972 et 1973.Je tiens tout d'abord à dénoncer cet acte ignoble qui vient blesser au plus profond d'eux même tous les Hérouvillais.

Cet incendie touche un lieu hautement symbolique mais nous ne devons pas faire des amalgames trop rapides et chercher des boucs émissaires.

Je reste persuadé qu'il s'agit d'un acte commis par des petits délinquants  et non comme nous avons déjà pu l'entendre d'un problème entre communautés religieuses.

À Dunkerque (Nord), le projet du quartier du Grand Large dessiné  par l'agence Agence Nicolas Michelin & associés, qui doit compter à  terme entre 800 et 1 000 logements entre la mer et le centre-ville, fait  rêver Hérouville-Saint-Clair.À Dunkerque (Nord), le projet du quartier du Grand Large dessiné par l'agence Agence Nicolas Michelin & associés, qui doit compter à terme entre 800 et 1 000 logements entre la mer et le centre-ville, fait rêver Hérouville-Saint-Clair.

« Hérouville à la conquête à l'Est : de la ville nouvelle à la ville fluviale. »