Poppa de valoisAprès l’ouverture de la 4ème classe sur l’école Poppa de Valois, la Ville se félicite de cette rentrée scolaire qui se traduit par 6 ouvertures de classes : une à l’école du Bois élémentaire, une à l’école élémentaire du Val et quatre à l’école Poppa de Valois.

Il est à noter que depuis la construction de la ville nouvelle, nous n’avions pas connu un tel nombre d’ouvertures de classes pour Hérouville Saint-Clair.

Ces ouvertures traduisent la progression significative du nombre d’enfants dans la ville. Ceci est le fruit du programme de rénovation urbaine engagée par la municipalité ces dernières années et qui a vu de nombreuses familles s’installer à Hérouville Saint-Clair.

A ce jour, deux écoles situées en zone d’éducation prioritaire ont déjà subi chacune une fermeture de classe, l’école Gringoire élémentaire et l’école La Varende maternelle.

Une réouverture a été prononcée à l’école Le Val compte tenu du maintien des effectifs.


Malgré l’ouverture d’une classe supplémentaire, les effectifs de l’école primaire Poppa de Valois restent très chargés avec des classes en élémentaire qui dépassent 25 élèves pour atteindre jusqu’à 29 élèves dans une école située en zone d’éducation prioritaire et accueillant des enfants primo arrivant.

Comme chaque année, la rentrée scolaire est un temps fort pour notre ville et pour toutes les familles hérouvillaises. Depuis plusieurs semaines, les services de notre ville s’activent à préparer dans les meilleures conditions la venue des enfants dans nos écoles. L’été a été un moment privilégié pour rénover nos bâtiments et améliorer les équipements scolaires. La ville d’Hérouville met les moyens nécessaires pour une rentrée et une année scolaire réussies pour chaque enfant.

Une trentaine de personnes étaient présentes à ce pique-nique citoyen.

Le collectif SOS Calix a organisé un pique-nique citoyen samedi sur les berges du canal, afin de sensibiliser le public à « l'incohérence » du PPRT (Plan de prévention des risques technologiques) qui doit être mis en place autour des dépôts pétroliers côtiers (DPC), situés sous le viaduc de Calix.
« Ce 8 juin est une journée de mobilisation nationale pour les associations de riverains qui doivent faire face à un PPRT, explique Philippe Lory, membre du collectif SOS Calix. On se doit d'informer et expliquer pédagogiquement ce qu'est un PPRT. Les gens qui seront présents dans la zone de risque devront faire des travaux à leur frais. Et qu'en plus ces travaux sont inutiles : sur un PPRT approuvé au Mans, il est dit que les travaux ne doivent pas être faits pour protéger les bâtiments, mais les personnes qui sont à l'intérieur ! », indique t-il.

Les communes ont jusqu'au 31 mars pour décider si elles appliqueront cette année ou, à la rentrée 2014, la réforme sur les rythmes scolaires contenue dans le projet de loi sur la refondation de l'école.

Dès le début d’année 2013, avant toute prise de décision, la ville d’Hérouville Saint-Clair a décidé de lancer une grande concertation auprès des parents d’élèves, des équipes enseignantes et des associations.

Article de Liberté du 4 Octobre rubrique Mondeville, Mondeville Demain fait sa rentrée politique avec Jérôme Hommais.

> Agrandir l'article