PVPhilippe Lailler, président du MoDem dans le Calvados, réagit au mouvement des agents de surveillance de la voie publique (ASVP) de Caen.

Ceux-ci réclament un nouveau statut. « Les amendes pleuvent sur la ville car après plus d'un an de négociations, ces agents municipaux n'ont plus d'autre moyen pour interpeller la municipalité que de faire une grève du zèle en appliquant une « tolérance zéro » pour le stationnement. Démontage du kiosque d'information boulevard Mal-Leclerc, suppression du stand de la police municipale lors de la foire de Caen, pas de revalorisation salariale de 200 € comme pour l'ensemble du reste du personnel de la ville... Dès le début de son mandat, la nouvelle municipalité a commis plusieurs erreurs politiques. »

Philippe Lailler invite les Caennais à retourner les contraventions de stationnement au maire et propose aux ASVP de « changer de stratégie en ne verbalisant que les véhicules des élus qui se trouvent sur le parking de l'hôtel de ville ».

L'inspecteur d'académie Jean-Charles Huchet vient de rendre public la carte scolaire pour la rentrée 2011 dans les écoles maternelles, élémentaires et primaires pour le Calvados.
 
Voici la liste complète des ouvertures et fermetures :

Jérôme Hommais, 30 ans, est officiellement candidat aux élections municipales de 2014.Portrait

1981. Naissance à Mondeville.

 

2002. Après le 21 avril, il adhère à l'UDF, puis au Modem à sa création, en 2007.

 

2008. Candidat aux cantonales sur Caen 7 contre le sortant, Bertrand Havard (PS).

 

2014, ça a beau être loin, la campagne des municipales semble bien lancée, à Mondeville. En tout cas, Jérôme Hommais en sera. Aux dernières municipales, en 2008, il était « un peu jeune. C'était trop tôt. Un nouveau maire arrivait. On avait l'espoir de voir des choses apparaître. » Mais cette fois, il ne laissera pas passer le coche. « On a observé, réfléchi. À mi-mandat, le contrat n'est pas rempli », estime-t-il.

 

Ce fonctionnaire de 30 ans, qui travaille aux services de l'urbanisme à Trouville-sur-Mer, a décidé de se lancer dans la campagne. Natif de Mondeville où il vit depuis la fin de ses études, il vient de créer un groupe de réflexion, Mondeville demain. Et présentera officiellement son projet et son site Internet le 12 avril. « On a travaillé à 3 ou 4, avec Claude Rémuson, l'ancienne adjointe au maire en charge des affaires sociales. »

 Philippe Lailler (MoDem), qui se mesurera au candidat socialiste Raymond Slama (PS) sur Caen 10, a souligné les bons résultats de son parti, tandis que Rodolphe Thomas, le chef de file du parti centriste, estimait qu’il était “récompensé de son travail de terrain et de l’alternative proposée”.


 

Résultats du premier tour :

Cantons CaenQuel score pour le MoDem ?

Le parti de François Bayrou présente un candidat dans les cinq cantons renouvelables. Conseiller général à Caen 6 depuis 2008, le maire d'Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas, s'est affiché clairement auprès de chaque candidat centriste sur un calendrier distribué en début d'année. Emmené aux régionales de 2010 par l'omniprésent Rodolphe Thomas, le MoDem dépassera-t-il les 20 % qu'il avait alors obtenus à Caen ? Si le MoDem enlève un seul canton, le parti centriste et surtout son chef de file paraîtraient incontournables pour les municipales de 2014 à Caen.

Le site de l'ex 18e régiment de transmissions à Bretteville-sur-Odon : quels aménagements à venir ?Que va devenir le quartier Koenig ? À Bretteville-sur-Odon, la caserne de l’ex 18e RT est vide depuis la dissolution du régiment de transmissions en juillet 2010.

Pour reconvertir le site du 18e RT, M. Duron évoquait un pôle dédié à l'éco-construction, la logistique culturelle et sportive. Pourquoi ne pas y développer des activités d'avenir et porteuses d'emplois (formation et recherche) ? Lançons une consultation publique avant la mise aux normes du site.
 
Christian Nelle
Journal Ouest-France du jeudi 10 mars 2011
Edition : Caen