Rodolphe Thomas, maire d’Hérouville-Saint-Clair, dénonce la fin de l’expérimentation des caméras-piétons pour les policiers municipaux. Selon lui, les maires sont « unanimes à reconnaître l’efficacité de ce dispositif contre la délinquance et les incivilités ».

Rodolphe Thomas, maire MoDem d’Hérouville-Saint-Clair et vice-président de la Région Normandie, a envoyé un courrier au gouvernement pour dénoncer la fin de l’expérimentation des caméras piétons pour les polices municipales. Dans sa commune, six policiers municipaux étaient équipés par ce dispositif censé améliorer les rapports entre les forces de l’ordre et les populations.

Mercredi 30 mai 2018, le maire a reçu un courrier du Département l’informant que l’enregistrement audiovisuel des interventions des polices municipales, lancé en 2016 à titre expérimental pour une durée de deux ans, ne serait plus possible à compter du lundi 4 juin 2018, faute de disposition législative pérennisant le système.

Yann Wehrling (au centre) secrétaire général du MoDem est venu rencontrer les élus mais aussi les militants du Calvados. Erwann,  BERNET, Rodolphe THOMAS, Baya MOKHTARI, Patrick SAINT-LÔ, Yann WEHRLING, Nicolas JOYAU, Sylvianne LEPOINTEVIN, Patrice MICHARDYann Wehrling (au centre) secrétaire général du MoDem est venu rencontrer les élus mais aussi les militants du Calvados. | Nathalie Lecornu-Baert

Yann Wehrling, secrétaire général du Mouvement Démocrate, est venu rencontrer les élus et militants vendredi 18 mai 2018. Pour leur rappeler qu’ils ont beaucoup à gagner aux prochaines échéances électorales.

 « Avant parti d’opposition, rappelle Yann Wehrling, secrétaire général du Mouvement Démocrate, Alsacien élu en IIe-de-France, nous sommes maintenant un parti de la majorité et du gouvernement, ce qui chante la donne ! » Avec 47 députés à l’Assemblée nationale, soit davantage que le groupe Nouvelle gauche (socialistes, écologistes et citoyens), le mouvement dirigé par François Bayrou estime avoir aujourd’hui « une responsabilité nationale ».

Le porte-parole du MoDem, Yann Wehrling, sera présent à Hérouville-Saint-Clair et à Caen, vendredi 18 mai 2018. | AFP archives

Yann Wehrling, secrétaire général du Mouvement Démocrate (MoDem), effectuera un déplacement dans le Calvados, vendredi 18 mai 2018. Il rencontrera notamment les militants du parti à Caen, à 19 h.

Vendredi 18 mai 2018, Yann Wehrling, secrétaire général du Mouvement Démocrate (MoDem), sera en déplacement dans le Calvados. Lors de cette visite, celui qui est porte-parole du mouvement depuis 2009 rencontrera des acteurs économiques, des élus et des militants centristes du département.

La première soudure des rails du futur tramway de Caen a été réalisée à la Grâce-de-Dieu par Joël Bruneau et Rodolphe Thomas. De quoi inspirer notre dessinateur Chaunu (lire l'article en page 11 du journal Liberté).

> Agrandir le dessin

« J’ai 57 ans, j’ai été président du MoDem du Calvados pendant dix ans, c’était normal de laisser la place à un autre. » C’est par ces mots que Philippe Lailler a expliqué le passage de témoin qui s’est déroulé en interne, au MoDem, le 19 novembre.

Pharmacien, avec une activité de vente en ligne en plein développement, le quinquagénaire reconnaît en outre que « professionnellement, c’est très chargé pour moi ».

Nicolas Joyau, 34 ans, maire-adjoint au développement durable et au renouvellement urbain à Caen, était le seul candidat. Il est élu président pour les trois prochaines années.

« Membre du MoDem depuis 2008, élu local depuis seulement trois ans (municipales 2014), il sera entouré d’un bureau départemental et d’un conseil départemental, également renouvelés, indique le parti. Y figurent notamment Rodolphe Thomas (maire d’Hérouville-Saint-Clair, vice-président de Caen-la-Mer et de la Région Normandie), Erwann Bernet et Sylviane Lepoittevin (conseillers départementaux du canton d’Hérouville Colombelles), Rémi Bougault (maire-adjoint à Vierville-sur-Mer), Patrick Saint-Lo (conseiller municipal des Monts-d’Aunay), Sylvie Buechler (Lisieux)…»

La Ville d’Hérouville-Saint-Clair et le magasin Ikea signent la convention de partenariat, favorisant l’insertion des jeunes dans le monde économique. - Crédit Crédit photo : Ouest-France.

 Hérouville-Saint-ClairSous l’impulsion municipale, l’École de la deuxième chance (E2C) va bénéficier d’une convention avec Ikea. Le magasin accueillera des stagiaires en insertion professionnelle.

 Le projet

Lors d’une réunion protocolaire, plusieurs partenaires de l’insertion et de la formation professionnelle se sont réunis, lundi, afin de prendre l’engagement de contribuer à la réussite des projets de l’E2C (École de la deuxième chance).