François Bayou devant sa bibliothèque« La mission essentielle de la force nouvelle que nous construisons, c'est de renouveler la pensée, les mots, les attitudes. » > Agrandir l'image

 

Le président du MoDem réunit ses troupes, ce week-end, à Guidel (Morbihan). Il fonde ses espoirs sur le « centre, seul endroit qui rassemble », au moment où tous les partis se disloquent.



Entretien
 

À titre personnel, vous aviez voté Hollande. Vous voici clairement dans l'opposition ?

Je l'avais annoncé dans ma déclaration de l'entre-deux-tours : « Si François Hollande ne fait pas les changements nécessaires, s'il en reste à la gauche classique et à son programme, je serai un opposant constructif et déterminé pour empêcher les dérives. »

Rapporchement centre (philippe Lailler, Rodolphe Thomas, Sonia de La Provoté, Joël Bruneau)Jean-Louis Borloo a souhaité un rapprochement avec le MoDem. Quelles conséquences pour le centre-droit caennais aux prochaines municipales ? Aucune selon les différents intéressés.

« Que la grande famille centriste se retrouve de nouveau, il n'y a rien de plus naturel. Localement, l'objectif commun est de battre Philippe Duron et cela doit être plus fort que tout. » A première vue, l'appel de Jean-Louis Borloo (UDI) et François Bayrou (MoDem) à se rapprocher est bien accueilli par tout le centre et la droite caennais.

Premier mariage gay de NormandieLe maire d'Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas, a célébré l'union.

Ils se sont dits « oui » à 16 h, hier, à la mairie d'Hérouville-Saint-Clair. Cyrille, 49 ans, et Eric, 45 ans, sont le premier couple homosexuel à s'être marié en Basse-Normandie, depuis la promulgation de la loi sur le mariage pour tous, le 18 mai.

« Nous avions prévu de nous unir aujourd'hui, depuis un an. La salle des fêtes était réservée. Les faire-parts annonçaient un pacs. Quand la loi est passée, nous avons choisi de nous marier, pour obtenir une meilleure protection juridique », confie Eric, originaire de banlieue parisienne.

De gauche à droite : Philippe Lailler, président du MoDem du Calvados ; Rodolphe Thomas, maire MoDem d'Hérouville-Saint-Clair et conseiller général ; Sonia de La Provôté, conseillère municipale d'opposition Nouveau centre et conseillère générale, et Joël Bruneau, président de l'UMP du Calvados et conseiller régional. > Agrandir la photo

Une seule voix très critique sur le remplacement du TVR par un tram fer sur la ligne 1, « dont l'agglo n'a pas les moyens ».

Ce matin sur Europe 1, j'ai rappelé que face au chômage nous avons essayé tous les remèdes de second ordre, tous les emplâtres sur des jambes de bois. Il ne reste qu'une chose à faire, que toutes les forces du pays soutiennent ceux qui créent en son nom : les entrepreneurs, les chercheurs, les artistes, qui sont capables de porter le pays en avant.

Rodolphe Thomas Hérouville-Saint-ClairRodolphe Thomas, maire MoDem d'Hérouville-Saint-Clair depuis 2001.

Rodolphe Thomas se remet de son échec aux législatives et se projette en 2014. Avec un pied dans deux villes : Hérouville où il est « pour l'instant » candidat à sa succession, et Caen où il veut « peser »...


Entretien

Vous venez d'essuyer un revers lors des dernières législatives. Serez-vous candidat à Hérouville aux municipales de 2014 ?