Chers amis démocrates,

    Une Assemblée Générale des Jeunes Démocrates du Calvados a eu lieu le 31 janvier 2015 à Caen. Celle-ci avait pour ordre du jour le renouvellement du bureau de la fédération. L'élection a été officialisée le dimanche 15 février, avec la publication sur le site des Jeunes Démocrates de l'ensemble des renouvellement menés ces dernières semaines au niveau national.

Dimanche, comme près de 400 millions d'européens, les français sont appelés aux urnes pour élire leurs députés.

Nous, jeunes UDI/MoDem, nous voulions avant ce scrutin rétablir quelques vérités :

Photo : Sonia de la Provôté avec l'équipe des jeunes et notamment Erwann Bernet, président des jeunes du Calvados

Hier soir, Sonia de la Provôté, candidate MoDem-UDI a rencontré une quarantaine de  jeunes Caennais au Café Latin de Caen.

Au cours de cette rencontre , elle a tenu à rappeler le rôle essentiel de la jeunesse dans une ville comme Caen. Grande oubliée de la municipalité pendant ces 6 dernières années, la candidate s'est engagée à en faire l'une des grandes priorités de son mandat si elle est élue en mars prochain.

Erwann jeune démocrateSes classes, Erwann Bernet, 22 ans, président des jeunes démocrates du Calvados, les a faites lors des manifs anti-CPE. « J'étais au lycée, c'est le premier mouvement auquel j'ai participé ». Mais c'est la campagne municipale caennaise de 2008 qui donne l'opportunité au jeune de Colombelles de se lancer dans l'arène politique : « Je n'arrêtais pas de me plaindre et je me suis dit : « si tu veux que les choses bougent, agis. »
 

Bien sûr, il avait déjà un penchant pour le MoDem de François Bayrou. Il contacte la section locale du parti centriste et commence à « tracter dans les boîtes aux lettres, à faire du porte à porte. » Une tâche loin de lui sembler ingrate : « Le débat avec les gens est souvent passionnant ». C'est décidé, il prend sa carte.

 

Il grimpe progressivement dans la hiérarchie du parti « qui laisse de la place aux jeunes : on est force de proposition », assure-t-il. Jusqu'à prendre la présidence de la quarantaine de jeunes MoDem du Calvados, en parallèle de son métier d'animateur socioculturel. Bien évidemment, les « aînés » comptent sur lui pour militer auprès de ses pairs. Pas toujours gagné...

TramwayOuest-France du 06 octobre 2011 :

 

Dans le dossier du tramway, Nicolas Joyau, président des Jeunes démocrates, demande que « l'agglomération caennaise conserve une technologie de type tramway et ne revienne pas à un réseau constitué uniquement de bus. Nous, les Jeunes démocrates, demandons donc à M. Vève de tenir sa parole, et que le document (NDLR, comparant les coûts des différentes options), synthèse d'une étude payée par les fonds publics issus des usagers, puisse être consulté par le grand public. C'est par l'accès à l'information que commence la démocratie participative, messieurs les socialistes. »

Week-end de réflexion à La Roche-Sur-Yon pour les Jeunes démocrates (MoDem) du Grand Ouest. Pour cette première convention interrégionale (Bretagne, Pays de la Loire et Normandie) une vingtaine d'adhérents du mouvement débattent sur le thème de la mobilité.

Avec notamment Bernard Fourage, patron du cabinet d'études ESG Infra, spécialisé dans l'aménagement du territoire, hier ils ont abordé un projet de transport Inter modalité rail/air et ligne à grande vitesse du Sud-Loire. Ce projet mettrait La Roche-sur-Yon à 1h50 de Paris par TGV et à 50 minutes environ des aéroports de Nantes-Atlantique et Angers-Marcé. Une alternative possible à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique. "Comme nos aînés, on n'est pas d'accord avec ce projet d'implantation", soulignent les jeunes démocrates.